ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

A propos d’approximation et de la faute à pas de chance… Où se situe la vérité ?

Décidément c’est de la faute à pas de chance, l’embellie de l’emploi en août  était si surprenante que Michel Sapin lui-même avait des doutes de leur réalité.. C’est dire à quel point le gouvernement maîtrise la crise et croit  à l’embellie. 50000 chômeurs en moins cela ne faisait pas très sérieux, après enquête approfondie, la cause serait celle du non-envoi  de SMS par SFR..  "Cela reste la première baisse (27000 ?) depuis 27 mois et la plus importante depuis décembre 2007. Le ministre du Travail prend acte de cet incident et de l'évaluation de son impact sur la baisse observée en août" . Bref la baisse est moins importante mais elle confirmerait une tendance à la non-hausse. Sauf que cela renifle l’amateurisme où l’imprécision fait office de certitude. 

 

Cela rappelle la pause de la hausse des impôts pour 2014, qui s’est transformée par le miracle des communicants en arrêt de la hausse de la fiscalité. Ce  qui est forcément un mensonge puisque les effets des mesures prises en 2013 se traduiront par une hausse bien réelle par le seul  effet des hausses précédentes cumulées en 2014 et 2015. Cela  ne rassure pas non plus les  1,2 million à  1,6 million de foyers supplémentaires  qui vont payer l'impôt sur le revenu en 2013, chiffre qui serait en fait de 840 000 ?  Encore une approximation, sauf que, le quotient familial passera en 2014 de 2000 euros à 1500 euros par demi-part fiscale. Selon les calculs de Bercy, cette mesure devrait augmenter de 64 euros par mois en moyenne les impôts de 1,3 million de foyers, soit 12% des ménages avec enfant(s) à charge. Ceci ajouté à la hausse de la TVA, qui est juste puisque de gauche, à la bombe à retardement des taxes foncières et autres impôts locaux.. A la fin de la réduction d'impôt pour frais de scolarité, aux prestations familiales modulées selon les ressources, la liste n’est pas exhaustive. Le durcissement de la fiscalité du patrimoine touchera essentiellement les veuves et veufs. La hausse des  prélèvements sociaux, qui taxent les plus-values et autres revenus du patrimoine,  sont passés de 11 % en 2007 à 15,5 % aujourd'hui. Le prélèvement forfaitaire libératoire (PFL)  qui était  de 16 % en 2006 à 24 % aujourd’hui..

L’imprécision fait-elle partie d’une technique de communication ou est-elle subséquente à l’incompétence ? Où  se situe la vérité ?

La France est  le seul pays au monde où les gens qui veulent bosser le dimanche sont soumis à une autorisation préfectorale et sont sanctionnés par... une baisse de salaire.. En France on peut acheter des meubles le dimanche mais pas bricoler, strict verboten.. En France c’est en réglementant sans cesse  que l’on pense résoudre les problèmes. En France on fait en sorte d’encadrer les initiatives, de taxer les entrepreneurs avant qu’ils entreprennent, de surdiplômer nos jeunes sans leur donner leur première chance.  En France les règlements de compte politique se font par dénonciation médiatique et manipulation. En France la justice a l’illusion d’être indépendante, alors qu’elle ne fait que servir des intérêts au gré des pouvoirs en place. En France le politiquement correct se substitue à la réflexion, et obscurcie les consciences, renforce l’immobilisme,  cela a aussi  pour conséquence d’interdire tout débat de société qui touchent à l’immigration, l’insécurité, la banlieue, le scandale des prisons, l’éducation nationale, la politique internationale et nos choix stratégiques, nôtre déficience à exporter hors les grands projets, notre dégringolade culturelle,  notre sous-estimation des dangers liés aux grands déséquilibres, entre le nord et le sud entre l’Asie pacifique et le vieux monde, entre l’Afrique et ses flux migratoires entretenus par une bombe à retardement, celles et ceux  de la surnatalité, de la  pauvreté, des ressources énergétiques, des dangers écologiques et climatiques, celles de la sous-estimation des menaces  terroristes.

Plutôt que de regarder vers l'avenir, nous offrons  une image malthusienne, nous baissons notre garde,  nous bradons notre défense face à l’émergence de pays en embuscades près à exploiter nos faiblesses.  

Cette crise sans précédent, nous ne la surmonterons pas  avec des faux-semblants, des approximations  et des mensonges. Non, ce n'est pas la faute à pas de chance!  ce n'est pas de la faute des autres!  mais bien la nôtre, puisque nous continuons à nous mentir en pensant que c'est en reculant qu'on avance le mieux. 

 

 

 

 

 



30/09/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 589 autres membres