ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

A propos de ..

 

 

Les différents commentaires assez approximatifs, que j'ai lu récemment,  m'inspire une réponse sous forme d'appel  au président.. Certains liront avec des lunettes de gauche, d'autres de droite, l'essentiel est de la lire avec retenue et modestie.. Le débat est toujours légitime dans un pays de droit lorsque celui-ci reste mesuré et sans insultes.. Continuons.     

 

 

Régis Debray que l’on ne peut suspecter de dérive droitière aurait dit un jour  à Sarkozy : "La nation française est faite par l'État et l'État doit avoir une majesté, un décorum, une transcendance. Nous n'avons pas la chance comme les Américains d'avoir un dieu confédéral au-dessus de nous. In God we trust, nous n'avons pas ça. Donc l'État doit être la dignité du peuple français, ce qui implique un certain nombre de contraintes et de la distance."

 

Contraintes et distances. Le président de la France se doit donc de conserver cette majesté qui plait tant aux français, il serait donc hasardeux pour le président  Hollande de bâtir une image uniquement sur un contraste frappant avec celle de Sarkozy. 
Il se veut normal, il devrait faire attention de ne pas paraître ordinaire. Il prend le train pour aller à Bruxelles mais revient en voiture blindée, ce qui implique que celle-ci a fait le voyage aller à vide avec un chauffeur, et qu’il  a été escorté au retour ce qui est  parfaitement
normal.  Coût du voyage estimé 5000€, plus les frais annexes.. En effet pour aller à Bruxelles,  il est possible de prendre le TGV, Sauf que le TGV est mal adapté aux  contraintes d’un chef d’Etat..  On verra si dans un an il en sera toujours de même…

 

Ce qui l’est moins c’est la communication tronquée.. Ainsi la voiture présidentielle s’arrêterait
au feu rouge ? Franchement cela n’est ni ordinaire, ni utile, simplement dérisoire.. Le petit peuple n’en demande pas tant..  Dès que les photographes auront le dos tourné tout reviendra dans l’ordre républicain.. Le président de la France est prioritaire sur le vulgum pecus, c’est cela la normalité..  La
photo officielle  qui se veut démarquer des ors et apparats de la république, est tout simplement quelconque, attention de ne pas confondre  normalité et vulgarité, au sens étymologique du mot vulgaire donc commun, on n’en demandait pas tant..  Depardon devrait changer d’appareil photo, celui qu’il a utilisé avait servi a immortaliser en 1960 Edith Piaf, Marlon Brando et de Gaulle, c’est chic non ? C’est communicant.  Mais ce n’est pas franchement le changement…

 

 

On ne demande pas non plus à un président de la république élu par le peuple, de coucher dans un 3
pièces dans le 15° arrondissement.. Cela risque de mobiliser, ne soyons pas naïf quelques pelotons de gendarmes pour filtrer la circulation dans la rue… Et  puis ira-t-il chercher sa baguette
de pain le matin à la boulangerie du coin ?. On peut rester sympathique sans devenir pathétique.  N’en faites pas trop, ne construisez pas  une image  de début de quinquennat uniquement sur  la contre image d’un Sarkozy en Ray ban, il était ridicule, et puis passons à autre chose,  ça y est, il est parti ! 

 

Monsieur le président Hollande, la posture anti-sarkozyste vous a été utile, elle a eu son temps,
faites le job ! On vous attend justement là où, il serait urgent de vous voir ! ..  Vous êtes  président 
d’une république difficile à diriger dans un monde en crise, on ne vous demande pas d’être normal, simplement parce que la fonction implique une forme d’anormalité positive, et vous avez forcément une certaine forme d’anormalité comme l’a possède tous ceux qui pensent pouvoir accéder à la fonction suprême, et comme l’ont possédé tous ceux qui vous ont précédé : Il faut croire en
soi au-delà de la normalité, c’est ce qui a fait que vous avez gagné les primaires socialistes, avec le coup de chance d’un Strauss Kahn mis  hors jeu par surprise pour les raisons que vous savez.  Les socialistes ne vous donnait pas une chance contre lui. Quant à Madame Aubry, vous avez du souci à
vous faire, elle se rappellera à vos promesses de campagne, méfiez-vous de son affectueuse attention..  Et puis, de Gaulle était-il normal ? Et Pompidou ? Mitterrand, celui qui fût tant
encensé par une gauche ayant cru au grand soir, et qui fût probablement et certainement plus complexe qu’un Sarkozy plus maladroit que méchant.   Et Giscard d’Estaing ? Aucun ne le fût et heureusement! 

 Allez, vous ferez des erreurs comme les autres et les Français vous sanctionneront comme les autres,
parce comme les autres ce sont les Français qui vous jugeront et c’est probablement  pour cette unique raison que vous serez un président normal.  

Désormais, vous serez en premier ligne, même, et vous avez raison, si vous estimez que le Premier
ministre doit aller au charbon et devra vous servir de fusible.. Mais ne vous trompez pas sur les institutions, la cinquième république et le quinquennat ont accéléré le rythme du politique sur un fond de crise mondiale qui dicte le tempo. Oui la France a besoin de respirer, de retrouver une certaine sérénité..
Réussissez pour la France !  Mais de grâce cessez de nous prendre pour des enfants ! L’endormissement de l’opinion n’a qu’un temps !  Ne vous méprenez pas sur votre élection, vous avez été élu beaucoup par défaut et un peu par conviction.. On vous attend, et puisque vous aurez tous les
pouvoirs, votre échec, que je ne souhaite pas,  par conviction républicaine et par civisme,   ne vous sera pas pardonné. Surtout par ceux qui aujourd’hui aveuglément vous trouve tellement normal que vous en devenez exceptionnel.. 

 

 



05/06/2012
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 589 autres membres