ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

A propos du livre blanc, de réflexion, d'action, de l'interview du 14 juillet.... patati, patata

 

François Hollande et le ministre de la défense Le Drian

 

La nouvelle Loi de programmation militaire fixera les capacités financières et techniques de la défense pour répondre aux risques et aux missions des forces armées jusqu'aux années 2020. Elle devra tenir compte des contraintes financières imposées à tous les ministères pour rétablir les finances de l'État.
"Chacun doit faire un effort" pour le redressement des comptes publics, a souligné vendredi Jean-Yves Le Drian : "La défense comme les autres, mais pas plus que les autres. Donc on n'aura pas une défense sacrifiée pour l'avenir."

 

Quant au Livre blanc (1) : "C'est une période de réflexion collective, à laquelle sont associés beaucoup d'acteurs et à laquelle je souhaite que l'ensemble des Français puisse prendre part (...) pour dire quelles sont nos priorités", a expliqué le ministre de la défense.

 

Un Britannique et un Allemand participeront à l’élaboration du Livre blanc.. Pourquoi pas ? Mais est-ce vraiment utile ? La réciprocité sera-t-elle de mise ?   Les Armées seront-elles mieux représentées qu’elles ne le furent en 2008 ? Mais la question n’est-elle de savoir si un livre blanc sert encore à quelques chose, et si les lois de programmation ne sont pas de simples prétextes de communication ? Qui peut encore croire à la réalité de leur réalisation ?  A qui veut-on faire croire ces fariboles ?

 

Le terme de sécurité nationale, n’est pas éludé par la gauche, ce qui est un progrès.. Une preuve de plus que nous sommes bien en social-démocratie..  Pour le reste y compris lors de l’interview de François Hollande, aucune annonce, nous sommes donc face à un immense chantier de réflexion.. Le mot réflexion provient du mot latin reflexio qui signifie « action de tourner en arrière, de retourner »[]. On est en pleine réflexion…    Cela tranche, en effet, avec la période sarkozyste  qui a donné le tournis à plus d’un électeur.. Et dans ce cas, il faut bien reconnaitre que l’action précédait parfois la réflexion. Il faut espérer que désormais ce n'est pas l’inverse, la réflexion et le compromis ne doivent pas paralyser l’action. Les mots ont un sens, le compromis est l’art d’arriver  à un arrangement dans lequel deux (ou plusieurs) parties font des concessions mutuelles dans le but d'arriver à une collaboration ou en vue d'obtenir une majorité dans un groupe. C'est le résultat d'une négociation où chacune  des parties devra faire des concessions pour arriver à une solution commune qu'elles devront conjointement exécuter.  Dans un pays tel que la France où l’affrontement a remplacé depuis toujours le consensus, ce serait un vrai miracle, que cette méthode soit couronnée de succès.

 

Il faut donc reconnaitre que la méthode peut momentanément  séduire, jusqu’à l’instant fatidique où il faudra trancher, couper, charcuter, et donc forcément décevoir..  En ces instants, les sondages favorisent ceux qui sont dans l’immobilisme, tant que l’on est le cul sur la luge dans une descente pentue, il est difficile de changer de chemin.. Un constat cependant,  les révolutions n’ont jamais eu milieu en pleine crise (dans la descente) mais à l’instant du répit.. Attention la prise en compte des réalités va faire mal.. Très mal..

(1) Jean-Marie Guéhenno a été nommé vendredi par le président de la République 62 ans, il est diplomate. De 2000 à 2008, il a été secrétaire général adjoint des Nations Unies en charge des opérations de maintien de la paix, responsable donc des Casques bleus.  Auparavant, de 1998 à 2000, il avait été président de l'IHEDN, à Paris. 
Normalien, énarque, conseiller à la Cour des comptes, Jean-Marie Guéhenno est l'auteur de deux ouvrages paru dans les années 90 : "La fin de la démocratie" et "L'avenir de la liberté" (Flammarion). Il avait déjà participé à la rédaction du Livre blanc de 1994.

 



15/07/2012
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 560 autres membres