ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Armée de terre : les déflations cachées.

 

En prenant la route d'Orange à Carpiagne, le 2e REC perd un escadron. Il compte trois escadrons d'AMX 10RC, un de commandement et de logistique, un d'éclairage et d'investigation et un d'aide à l'engagement (anti-char).

Pour justifier le départ d'Orange, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait invoqué des travaux trop importants pour accueillir les véhicules du programme Scorpion, attendus à partir de 2018-2019. Il avait valorisé les capacités d'entraînement supérieures de Carpiagne à côté de Marseille et la proximité du siège de la Légion d'Aubagne. Mais il n'avait pas évoqué cette perte.

Un autre régiment de la 6e BLB (brigade légère blindée), le 2e REI (cinq compagnies de combat, une de commandement et de logistique, une d'éclairage et d'appui, plus une de réserve) va abandonner une compagnie. L'éclairage régimentaire restant une prérogative de la cavalerie. 

 

 Pour le reste, l'infanterie en tête, il faudra attendre 2014, les municipales et au-delà.

Des réductions d'activité dans l'armée de l'Air sont également annoncées, notamment à Luxeuil-les-Bains et à Dijon.

Source: la Voix du nord

 

 



17/03/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 568 autres membres