ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Chronique impertinente du chaos ordinaire

 

 

affiche prëtes concert.jpg

 

Selon la Croix Rouge Française, la région du Kurdistan, au nord de l'Irak, est confrontée à un nouvel afflux de déplacés irakiens fuyant par centaines de milliers les assauts des groupes armés de l'Etat islamique (EI). Les communautés chrétiennes et yézidis sont particulièrement visées. La situation sanitaire devient catastrophique dans la zone kurde.

Viols, crucifixions, mutilations, exécutions : les exactions des djihadistes sunnites de l'Etat islamique (EI) dans le nord de l'Irak sont telles que la communauté internationale craint un "génocide" dans la région.

Dans le métro parisien, une affiche a été censurée, il est vrai que celle-ci représentait des prêtres catholiques souriants avec un bandeau : concert pour le chrétiens d’orient.

La RATP au nom  de  la «neutralité» laïque  a  censuré  cette affiche.  La mention «au bénéfice des chrétiens d'Orient» serait-elle donc à ce point provocatrice ? En y réfléchissant bien, on a les idées un peu étroites à la RATP, ou la mémoire courte, ou bien le courage manquerait-il ? Il est vrai qu’entre le DAESH et son cortège de massacre et les chrétiens d’orient, il convient de respecter une neutralité commode. Serait-ce la même que celle qui fut de bon aloi lors de la rafle du vel d’hiv?

Etant laïque, je n’irais pas jusqu’à dire comme l'abbé Grosjean, curé de Saint-Cyr-l'École, l'un des animateurs du site Padreblog. : «Évoquer la neutralité dans un génocide, c'est hallucinant. Cette neutralité est une complicité avec celui qui massacre. Elle rappelle celle de Ponce Pilate et de tous ceux qui l'ont suivi depuis deux mille ans, se lavant les mains des massacres commis et fermant les yeux sur le sort des victimes, pour ne pas faire de vagues ni perdre leur poste.» 

Je dirais simplement que cette position de la part de la RATP fait partie de chronique de  la lâcheté ordinaire.  

Je condamne tout autant l’intégrisme laïque que tous les intégrismes y compris l’intégrisme catho des « ravis de la crèche ».  Sauf que je reconnais à notre civilisation sa filiation indiscutable avec le chhristianisme et son apport bénéfique pour la morale, l’humanisme et les droits de l’homme, avec quelques  bémols cependant. Pour avoir prôné la paix de Dieu depuis 2 millénaires,  le catholicisme, ni plus  ni moins que les autres religions monothéistes,  n’ont jamais empêché ni les guerres ni les génocides. Mais je lui reconnais au moins un avantage en ce dimanche de Pâques c’est qu’elle n’est plus un adepte du « djihad » depuis la fin des croisades, la fin des génocides aux Amériques et la Shoah.

La controverse de Valladolid qui vit s’opposer le frère dominicain Bartolomé de Las Casas à l’historien et théologien Juan Ginès de Sépulveda admit que les  amérindiens avait une âme. C’est un grand progrès, désormais on peut tuer  tout en  donnant au préalable le sacrement du baptême puis l’extrême onction.

L’humanité a fait un grand pas, pas pour très longtemps puisque quelques siècles plus tard, c’est au tour des populations amérindiennes du nord de subir à peu près le même sort pour des motifs similaires. On tue aussi les femmes et les enfants et on viole tout autant. Il n’y pas de mal à se faire du bien.  Puis, il ne faudra pas  attendre très longtemps pour qu’en Europe on s’en prenne aux juifs, c’est une tradition, mais cette fois-ci à la teutonne,  de manière organisée, comment dire, plus industrielle, en leur reconnaissant un statut, celui « d’unter menschen ».  Le  grand progrès de Valladolid n’aura pas tenu très longtemps.

 

C’est pour cela que je trouve le qualificatif « détail » à propos des chambres à gaz de la part d’un Le Pen ( voir article précédent)  particulièrement abject…

Quant aux membres du Daesh, eux,  ils n’en sont pas encore aux prémices de leur Valladolid, ils ont un millénaire de retard.

C’est pourquoi l’évocation de neutralité à propos d’une affiche particulièrement pacifique me heurte. Cette neutralité en forme de lâcheté  participe au renforcement du sentiment de chaos ordinaire qui est celui de notre temps.

 

Autre matière à réflexion : Obama vient de pousser ses alliés à signer un accord sur le nucléaire iranien, c’était inéluctable. Selon la vision du monde vu par les Etatsunistes, ce rapprochement était devenu incontournable. L’Iran en lutte contre l’EI, est un allié objectif. Pourtant on devrait se méfier. Chaque fois que les Etats-Unis choisissent un allié de circonstance,  soit ils se plantent, soit  ils nous entraînent vers d’autres chaos ordinaires.

Me voilà rassuré,  les sujets ne manqueront pas pour alimenter  ma chronique impertinente du chaos ordinaire.

A suivre…

Roland Pietrini

 

à lire: http://www.athena-vostok.com/jean-marie-le-pen-un-detail-de-lhistoire

 

 



05/04/2015
9 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 552 autres membres