ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Crimée. c'est fait.

C’était écrit. Les soi-disant sanctions n’y changeront rien, légitime ou pas, la Crimée retourne après 60 ans dans le giron russe.

 

Le service de presse du Kremlin a indiqué que  Poutine a reconnu l'indépendance de la république de Crimée.

"La Russie reconnaît la république de Crimée, où la ville de Sébastopol un statut spécial, comme un Etat indépendant et souverain, compte tenu de la volonté du peuple de Crimée exprimée lors du référendum organisé le 16 mars 2014. Ce décret entre en vigueur le jour de sa signature", est-il indiqué dans le décret publié par le service de presse.

M.Poutine interviendra mardi, à 15h00 (11h00), devant les députés à la Douma (chambre basse du parlement russe), les membres du Conseil de la Fédération (chambre haute), les dirigeants des régions russes et les représentants de la société civile suite à la présentation par la république de Crimée et la ville de Sébastopol d'une requête sur l'adhésion à la Fédération de Russie  Source RIA Novosti

 Pour Info: L'ex république autonome de Crimée couvre une superficie de 26 100 km² (Belgique: 30 527 km²). C’est une presqu’île qui se détache de l'Ukraine (au sud) en s’enfonçant dans la mer Noire qui borde toutes ses côtes, sauf pour la côte nord-est baignée par la mer d’Azov. 

La Crimée faisait juridiquement partie de l’Ukraine depuis 1954 en raison d'un décret de Nikita Khrouchtchev à l'occasion du 300e anniversaire de la réunification russo-ukrainienne. Elle constituait une république autonome, malgré l'opposition d'une partie de ses habitants (Russes et Tatars).

La capitale est Simferopol (Ak Mesjid), une ville de 343 700 habitants. Les autres villes importantes sont Sevastopol (Akyar), Kerch, Feodosiya, Yalta et Yevpatoriya (Gözleve). 

 

Carte Crimée.png



17/03/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 733 autres membres