ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Hollande et la Syrie

François Hollande, a affirmé vendredi que, s'il était élu et si une intervention militaire en Syrie était décidée par l'ONU, la France "y participerait". "Si elle se fait dans le cadre de l'ONU, nous participerons à cette intervention", a déclaré François Hollande sur Europe 1 interrogé sur une éventuelle intervention militaire de l'ONU en Syrie pour "protéger les civils".

 

Nous voilà donc dans une logique que seul les spécialistes de la logique  pourront comprendre. D’un côté
on fait un battage pour déclarer urbi et orbi que la France doit se retirer très vite d’Afghanistan au mépris des simples impératifs logistiques,  de l’autre on a critiqué insidieusement l’action de Sarkozy en Libye, bref le flou de la position du parti socialiste est à souligner. D’autant plus, avec la victoire de Hollande,  que le budget  de la défense redeviendra un budget d’ajustement sur lequel on prendra la faible marge de manœuvre qui nous reste. Je suis à l’écoute des réactions d’Eva Joly et de Mélenchon.. mais je crains que le silence soit de rigueur ( c’est à la mode),  à 48 h 00 du vote il faut faire profil bas.. Surtout pas de vagues..  A suivre donc..

 



20/04/2012
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 776 autres membres