ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Chronique d’un dimanche ordinaire mais néanmoins important. Prostitution et préservatif..

 292237-des-prostituees-rue-saint-denis-a-paris-le-13-avril-2011.jpg

 

Alors que le soleil,  transperçait le brouillard du grand fleuve, et qu’à peine sorti du sommeil je m’ébrouais, une mesure d’importance que seule un gouvernement de gauche pouvait prendre en ces temps d’évolution si positive de nos mœurs, une mesure qui marquera par sa justesse et son à propos le quinquennat, largement diffusé sur les ondes de nos médias nationaux, secoua ma léthargie latente.  

 

Alors que la France s’apprête à envoyer des soldats en RCA, que le budget de la défense permet de maintenir la France en tête du peloton de queue des nations, que le trou de la sécurité sociale est si profond qu’il rejoint la dette abyssale léguée par des générations d’énarques prévoyants, que la Bretagne revendique son autonomie et remet à la mode le bonnet rouge, qu’en Corse, il neige, que  Mélenchon va marcher sur Bercy  « contre l’injustice fiscale », que les Etats-Unis  décident de détruire les armes chimiques syriennes en les plongeant dans l’eau,  de l’océan bien sûr,  sans demander l’avis de poissons, alors que Hollande parce que c’est dimanche épluche les pommes de terre  en qualité de président normal,  pour faire des frites à la première dame de France, Valérie  pour les intimes, est encore sous la douche. Alors  que  les routiers bloquent les routes et manifestent contre la suspension de l’éco-taxe qui est à l’économie ce que sont les agios bancaires aux fins de mois pour ceux qui sont obligés d’emprunter pour payer leurs impôts, alors qu’un obus syrien tombe par inadvertance sur le lycée français Charles de Gaulle de Damas,   que le Japon et la Chine sont prêts à s’étriper pour la possession des îles Senkaku, en d’autres temps la Grande Bretagne n’est-elle pas  entrée en guerre pour des Malouines, on ne va pas leur jeter la pierre..

 

Mais, vous pouvez sauter des lignes et aller à l’essentiel, c’est plus loin, je sens que vous vous impatientez..

 

Alors que les écologistes, pardon je ne devrais pas employer ce mot pour un parti qui se sert de l’écologie plutôt qu’il ne la sert  ( EELV)  élisent un clone de Cécile Duflot, je devrais dire une clonesse, Emmanuelle Cosse.

 

 Une ministresse va baisser la TVA sur les préservatifs, ce qui en ces temps de disette sexuelle, et de pénalisation tout azimut ne manque pas de sel, puisque à défaut de pouvoir consommer le client pourra désormais contempler. Car il sait désormais que lorsque qu’une prostituée dit oui cela veut dire non et que même si elle dit oui c’est à l’encontre de son plein gré. Ce qui rend difficile pour un homme disons jeune, moyen et inexpérimenté d’accepter les avances d’une jeune fille, dans la mesure où il devra demander si cette avance n’est pas en opposition avec sa volonté enfouie de dire non, alors qu’elle dit oui, vous me suivez ?  

 

Bref, cette décision courageuse, permettra ainsi aux prostituées,  mais pas aux prostitués mâles, étrangement omis en ces temps de touche pas à mon pote,   de ne  pas rendre plus difficile  l’accès aux soins. Il faudra expliquer à la ministresse qu’un préservatif n’est pas un soin palliatif mais un soin préventif, et d’ailleurs plutôt qu’un soin,  une garantie de protection. Puisque à force de réduire le sexe à un échange basé sur la trouille, nos féministes par la voix de leur ministre de tutelle Najat Vallaud-Belkacem, indique que ; «La question n’est pas de savoir si nous voulons abolir la prostitution - la réponse est oui -, mais de nous donner les moyens de le faire. Mon objectif, comme celui du PS, c’est de voir la prostitution disparaître».  La distribution gratuite de préservatif et la baisse de la TVA va donc dans le bon sens, plutôt que d’aller aux putes le jeune homme ira avec son préservatif, proposer son service à sa voisine de palier qui a perdu son chat,  à sa boulangère, à sa charcutière..  Ca promet quelques quiproquos gigantesques.. Et quelques paires de claques, à moins que la bagatelle étant devenue ce qu’elle est un bonne garde à vue..  Ah Brassens, si tu savais ! ..

 

Courage, après avoir inventé la police des mœurs, la France invente la police du slip, ce qui sans aucun doute permettra de lutter contre les exploitants de chair humaine. Ceux qui de toute façon trouveront la solution,  à défaut de trottoir, ils  mettront certaines en appartement d’abattage.

 

Mais, une question me taraude, avec la politique abolitionniste qui montre du doigt les hommes comme des pervers qui ne pensent qu’à baiser, marquant ainsi sur la femme pauvre victime des désirs transcendants de l’homme, son territoire de mâle, ne devrions-nous pas abolir ces empêcheurs de tourner en rond, ces moralisateurs qui ne reconnaissent comme seule morale, la leur. Il n’y a qu’un seul abolitionnisme qui n’aura aucun succès celui de la connerie.

 

Post scriptum : Le VIH fait des ravages en prison, la drogue en est l’un des vecteurs de cette véritable épidémie pénitentiaire. Que fait la ministre de la santé abolitionniste ? Elle lance un groupe de travail avec Christine Taubira sur la santé des détenus..  Qui porte aussi sur l‘échange des seringues.  

Je propose de créer une commission pour savoir comment la drogue entre en prison, pourquoi on embastille  des camés alors qu’ils devraient être soigné,  pourquoi les vrais problèmes ne sont jamais traités avec de vraies solutions ? Je propose de créer une commission pour mesurer l’incompétence de nos ministres.. 



01/12/2013
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 532 autres membres