ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

La marine russe devrait monter en puissance - Point de situation

Selon une information de RIA Novosti (agence de presse russe)  du 11 mars, 24 sous-marins et 54 navires de surface supplémentaires équiperont la Marine russe avant la fin de l'année 2020, a déclaré lundi le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou.  

"En application du programme national d'armement pour la période de 2011-2020, la Marine recevra huit croiseurs sous-marins lance-missiles, 16 sous-marins polyvalents et 54 navires de surface  de différentes classes", a précisé le ministre.  

Selon lui, le renouvellement du parc de navires de guerre est crucial pour le développement de la Marine.  

"Toutefois, il impossible de préserver le potentiel de combat de la Marine, si le niveau d'entretien technique n'est pas réalisé au niveau requis", a poursuivi M.Choïgou.  

Le chef du département militaire a souligné que depuis 2011, l'entretien des bâtiments et navires de guerre russes était régi par un contrat de trois ans conclu avec le Consortium unifié de constructions navales.  

 

Commentaire : Les points faibles de la marine russe sont à la fois,  le niveau déplorable de l’entretien des navires,  l'entrainement des équipages et la coordination stratégique de la flotte.  les  déficits capacitaires de couverture aérienne et en moyens de renseignements sont tout autant parfaitement identifiés. 

 

Entre la volonté affichée et la réalité il y a une différence importante. Il n’en reste pas moins que progressivement la marine russe monte en puissance et notamment renforce sa présence en mer noire et en méditerranée.



11/03/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 817 autres membres