ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Les « Idiots Utiles » une masse laborieuse au service de l’islamofacisme ?

islam démo.jpg


 

 

« On peut neutraliser les combattants de l’ennemi, on peut frapper ses structures, mais il est autrement plus complexe de détruire une idée, même folle , écrit  J.Y Le Drian à propos de l’Etat islamique. C’est, en effet, une réflexion marquée au coin du bon sens, d’autant plus que notre expérience dans le domaine (Indochine, Algérie..) aurait  dû nous apporter la compréhension nécessaire pour appréhender  une menace que certains annonçaient prévisible depuis des années.

 

Loin de tirer toutes les conséquences des guerres, dites révolutionnaires alors qu’elles possédaient déjà toutes les caractéristiques de l’hybridité, on a fait en sorte de suivre ou de devancer en Libye et ailleurs les semeurs de chaos. L’époque où nous avions eu la force et la volonté de conserver notre liberté de choix pour ne pas participer aux mensonges internationaux lors de la seconde guerre d’Irak est désormais de l’histoire.

 

Cette décision de ne pas participer à la seconde coalition  fut donc le dernier  acte d’indépendance stratégique de la France. Par la suite, l’abandon de notre souveraineté en rejoignant l’OTAN a sonné la fin d’une politique internationale française marquée par l’équilibre entre l’orient et l’occident. Nous avons ainsi coupé toute possibilité de développer nos relations avec la Russie en décidant de nous soumettre aux priorités d’une politique américaine hégémonique qui va à l’encontre de nos intérêts géostratégiques à moyen et long  terme.

 

Chacun reconnaitra quelle personnalité a participé à ce naufrage et sonné le glas de toute velléité de souveraineté. Hollande n’a fait que suivre la politique de Sarkozy, en pire, à un point tel que dans les faits, nous n’avons plus de politique étrangère digne de ce nom, pas plus en Europe, qu’ailleurs. Ainsi,  nous sommes  en guerre sans posséder la moindre possibilité d’agir sur l’implication et la direction des conflits. Nous ne participons même plus aux négociations de paix. Nous avons perdu notre fauteuil de grande puissance, sans passer par la phase strapontin... Désormais on assiste les bras croisés au chaos actuel et prévisible en toute passivité. Nous payons cash les choix irresponsables du passé. Nous sommes à notre place désormais, c’est-à-dire  nulle part, tout sera à reconstruire.    

 

Ensemble, par nos choix nous avons participé à toutes les erreurs d’appréciations par précipitation et inculture, il était stupide de penser que les  printemps arabes annonceraient le début de nouvelles libertés, nous avons ouvert la voie à ceux,  qui tapis dans l’ombre, attendaient la chute des totalitarismes pour imposer le leur.   Ces printemps arabes ont débouché sur des hivers autrement plus terribles, ceux du recul de la pensée, des libertés, faisant retourner ces pays dans le chaos,  la terreur et l’obscurantisme.  Certains diront que c’est mieux ainsi, j’attends qu’on me le démontre.  

 

 

 

Sur le plan intérieur, il faut le constater, qu’un certain nombre de réalités, ô combien cruelles, sont difficiles à admettre et devront être prises en compte. Le combat principal sera celui de la lutte des idées (on peut frapper ses structures, mais il est autrement plus complexe de détruire une idée, même folle)   non pas là où interviennent nos forces, le combat est perdu d’avance, mais bien sur notre propre territoire national. Nous sommes en guerre chez nous, et cette guerre idéologique et des valeurs est très mal engagée.

 

L’un des éléments est que  les « idiots utiles »,  alliés inconscients de l’islamisme politique,  ont rejoint la cohorte des alliés objectifs de nos ennemis.  Ce phénomène est parfaitement décrit par Amil Imani (1) « L’Islam bénéficie d’alliés nombreux et influents parmi les non-musulmans: Une nouvelle generation d’idiots utiles », le genre de personnes que Lénine identifiait comme celles qui vivent dans les démocraties libérales et font progresser l’idéologie du communisme. “Cette nouvelle génération d’idiots utiles vit également dans les démocraties libérales,  sert la cause de l’islamo fascisme une autre forme virulente d'idéologie totalitaire. Plus loin celui-ci indique “Les Idiots Utiles sont naïfs, ils sont bêtes ils sont ignorants des faits, ils sont des idéalistes irréalistes,  ils sont rêveurs et ils sont dans le déni ou délibérément trompeurs -  Ils sont anarchistes, ils sont des révolutionnaires en herbe, ils sont des névrosés qui sont en guerre avec la vie, ils sont des mécontents aliénés du gouvernement, des entreprises et d’à peu près toutes les institutions de la société. L’Idiot Utile peut être un milliardaire, une star de cinéma, un universitaire de renom , un homme politique, ou venir de tout autre segment de la population. Sans doute la plus dangereuse variante de l’Idiot Utile est le Politiquement correct».

 

L’un des exemples récents le plus frappant et le plus consternant des manifestations convergentes  des Idiots Utiles a eu lieu lors de l’épisode estival du Burkini. Les I.U, notamment dans les medias, ont démontré leur capacité à ignorer toutes les provocations et manipulations des branches salafistes et des pseudo-associations d’obédience musulmane. Des Idiotes Utiles, feministes de surcroît,  ont même défendu, au nom des droits de l’homme,  l’asservissement de la femme, y compris de celles qui n’adhérent pas au précepte de la vertu féminime revisité par des imans barbus, mais qui sont de facto contraintes à s’y conformer, sous peine de se voir stigmatisées par des milieux proches de la mouvance salafiste.

 

Ainsi,  sous couvert de défendre les droits de l’homme au  nom de la sacro-sainte  liberté,  certaines associations arrivent par un tour de force à détruire les droits de la femme,  tout en servant les intérêts de l’islamisme politique fascisant.

 

Non seulement cela ne sert pas l’immence majorité des musulmans respectueux des lois de la République, mais les stigmatisent. Que cela soit clair, l’islamophobie en France est minoritaire mais deviendra une réalité si on continue à se tromper de cible et à designer tout citoyen capable de réaction devant cette menace comme étant islamophobe. L’amalgame n’est pas du côté que l’on croit.

 

Ces Idiots Utiles et autres politiquement corrects ouvriront ainsi grande la porte à toutes les autres revendications futures  et prévisibles  provenant des ces mouvements difficiles à cerner,  mais extrèmement actifs. La liste des revendications  ne peut en être exhaustive: horaire de piscine améanagé pour les femmes musulmanes, menus halal dans les cantines, fêtes musulmanes officialisées, attaques concertées contre les traces culturelles de nos racines chrétiennes, contre les crèches de Noël,  par exemple,  pression à venir sur les femmes en maillot de bain sur les plages considérées  comme  dénudées, refus en collège de certains cours de gymnastique mixte et remise en cause générale de la mixité, réaction contre l’enseignement de l’histoire, négation de la shoah, etc…  

 

Les Idiots Utiles, alliés involontaires des stratèges d’un islam radical politique et fascisant,  répondront qu’au nom de la justice, il serait en effet équitable d’appliquer des horaires aménagés dans les écoles ou dans les entreprise en période de ramadan.  De là, à remettre en cause l’interdiction du port du voile et  de la burka au nom de la liberté vestimentaire, il n’y a qu’un pas que certains ont déja franchi.  

 

Ainsi, si on n’y prend garde, nous glisserons insensiblement vers un modèle de République multi-culturelle et communitariste.

 

Si c’est la volonté d’une partie influente de nos politiques, de nos médias et de notre intelligentsia, il conviendait de nous le dire, afin que l’on puisse décider si ce choix convient à la majorité de ceux qui, tout en se référant à une autre conception de la République, puisse savoir quelle attitude adopter.

 

Une République, une et  indivisible où l’égalité, la fraternité et la liberté seraient  pour  tous dans le respect des libertés  des autres, mais sans nier nos racines culturelles,  qui ne sont pas celles de l’Islam.

 

  

 

Une France qui est à l'origine de la Déclaration universelle des droits de l'Homme de 1948, dont le préambule rappelle que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde et que la méconnaissance et le mépris des droits de l'homme ont conduit à des actes de barbarie.

 

On  ne peut laisser cette richesse être mise à mal par des mouvements sectaires prônant le retour à la charia et à des principes barbares et moyenâgeux. Il n’y a pas de salafisme modéré, il convient de ne pas tolérer  sur le sol de France cette dérive de l’islam, si les musulmans ne peuvent s’en débarrasser, alors il conviendra de les aider à le faire en prenant des mesures adaptées.

 

Le ministre a raison « On peut neutraliser les combattants de l’ennemi, on peut frapper ses structures, mais il est autrement plus complexe de détruire une idée, même folle »

 

Cela demande du courage et de la fermeté  pour lutter contre les idées folles et de la fermeté, cela n’est pas compatible avec toute forme de soumission passive ou active. Les Idiots Utiles sont la masse laborieuse inconsciente de ceux qui nous ont désignés comme cible et maillon faible de l’Occident. Prendre conscience de cet état de fait est déjà une forme de résistance.

 

 

 

Roland Pietrini

 

 

 

  1. Amil Imani  http://pointdebasculecanada.ca/les-idiots-utiles-de-lislam/

 



28/08/2016
14 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 543 autres membres