ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Louvois: le chant du cygne

Jean-Yves Le Drian aurait choisi de ne pas chercher de boucs émissaires, «pour ne pas décapiter tout le monde», dit-on dans son entourage. On arrive à un constat,  le logiciel Louvois, chargé de traiter les soldes des militaires français, va être abandonné. Il n'est pas viable. Le ministère de la Défense a dû se rendre à cette évidence au terme des conclusions d'un audit mené ces derniers mois sur ce système multipliant les bugs. Avec 35 millions d'euros de moins perçus sur les paies des soldats, auxquels s'ajouteraient 117 millions à cause de dysfonctionnements de soldes antérieurs à sa mise en place, mais aussi 106 millions de trop perçus(Le Figaro).  

Par contre ne sont pas évoqués les « dégâts humains ». Ceux-là ne sont pas évaluables. La gestion de ce gigantesque BUG  a échappé au commandement, le ministre de la Défense fera des annonces le 3 décembre sur les caps envisagés. Le remplacement d'un système si complexe prendra des mois. Nouveaux appels d'offres, choix des technologies, phase d'implantation, d'expérimentation. Dans l'attente, Louvois restera en place, avec ses bugs, «pendant 18 à 24 mois», et 500 « soldiers » régleront au coup par coup les problèmes. Louvois n’est pas fini, le scandale reste un scandale de la République, et les responsables resteront impunis. Pourquoi ? 



23/11/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 817 autres membres