ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Missile russe sur train.

196371487.jpg

 

Le nouveau train lance-missiles (BJRK), qui sera créé en Russie en 2014, vaudra une division de missiles stratégiques dotée de missiles en silos, a annoncé mercredi le commandant des Troupes balistiques stratégiques russes (RVSN) Sergueï Karakaïev.

"La puissance de ce train doté de missiles à têtes multiples sera égale à celle d'une division équipée de missiles en silos. Selon nos prévisions, ce projet peut rendre plus efficace nos frappes préventives et de riposte, surtout celles de riposte, et augmentera le potentiel des Forces nucléaires stratégiques", a indiqué le général Karakaïev devant les journalistes.

L'Institut de technologie thermique (MIT) de Moscou doit achever la conception expérimentale d'un nouveau train BJRK au premier semestre de 2014.

Toutefois, les dirigeants russes n'ont pas encore pris de décision définitive sur la production des trains lance-missiles, selon le général. Le président du pays a chargé le ministère russe de la Défense et les Troupes balistiques stratégiques d'analyser les paramètres économiques de ce projet et le préjudice que la circulation d'un train militaire lourd peut porter aux voies ferrées russes.

D'après le général Karakaïev, le nouveau train lance-missiles sera équipé de missiles intercontinentaux Iars pesant seulement 47 tonnes contre 110 tonnes pour le missile précédent utilisé pour le BJRK de fabrication soviétique.

 

La Russie a retiré du service le système BJRK précédent en 2005 conformément au Traité russo-américain de réduction des armes stratégiques offensives (START) signé en janvier 1993 par les présidents Boris Eltsine et George W.Bush. Le nouveau traité START-3 n'interdit pas la création de plateformes ferroviaires porte-missiles.

La décision russe de créer ce nouveau système BJRK s'explique notamment par la conception, par les Etats-Unis, d'un système de frappe planétaire rapide (Prompt Global Strike), selon le général Karakaïev. Washington a déclaré que le système serait capable de frapper avec une charge conventionnelle en moins d'une heure une cible située n'importe où sur la surface du globe.

 

       Moscou-Washington : la guerre du rail est déclarée (médias)

 

196371414.jpg

 

La Russie a un territoire immense, elle a toujours utilisé le système missile intercontinental sur train pour des raisons de mobilité et de discrétion. Cette annonce renforce l’idée que la Russie de Poutine souhaite pour des raisons intérieures démontrer sa détermination face aux Etats-Unis et aux Etats Européens. Cette gesticulation tout azimut est dans le droit fil de celle qui avait lieu il n’y a  pas si longtemps juste avant la chute de l’empire soviétique. Poutine veut au moins dans l’esprit  se convaincre que l’empire russe est bien vivant.

 

 

196371449.jpg



19/12/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 560 autres membres