ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Mon analyse suite et fin.

 

Les résultats du premier tour peuvent-ils indiquer sans erreurs qui des deux premiers gagnera au second ? Les jeux sont-ils faits? Je ne le crois pas.

Petite rappel :

 

Au premier tour de 2007 : Les résultats sont les suivants.

 

M. Olivier BESANCENOT

1 498 581

4,08

Mme Marie-George BUFFET

707 268

1,93

M. Gérard SCHIVARDI

123 540

0,34

M. François BAYROU

6 820 119

18,57

M. José BOVÉ

483 008

1,32

Mme Dominique VOYNET

576 666

1,57

M. Philippe de VILLIERS

818 407

2,23

Mme Ségolène ROYAL

9 500 112

25,87

M. Frédéric NIHOUS

420 645

1,15

M. Jean-Marie LE PEN

3 834 530

10,44

Mme Arlette LAGUILLER

487 857

1,33

M. Nicolas SARKOZY

11 448 663

31,18

 

Le parti socialiste était donc avec Ségolène Royal a 25,87%.   Si on y rajoute : Besancenot ; Marie- George Buffet, Arlette Laguiller, José Bové et Dominique Voynet soit au total : 10.23 l’union des gauches représentait : 36.21%

 

 

Amusons-nous à faire le même calcul pour cette élection : François Hollande est à 
28.63% Jean Luc Mélenchon, Eva Joly,  Philippe Poutou, Nathalie Arthaud représentent un total  de
15.38% L’union des gauches représente donc : 42.01% soit plus
5.8%.

 

Par curiosité effectuons le même calcul pour la droite : Nicolas Sarkozy était à 31.18% et si on rajoute les candidats de l’époque soit Philippe de Villiers : le total était de 33.41%

Or Nicolas Sarkozy a été élu au second tour avec 53.06% des voix. C’est donc que les 19.6% des électeurs qui ont voté au second tour pour NS, provenait pour au moins 60% du FN et du centre qui représentaient à eux deux : 29.01%

 

Si on fait la même projection pour les élections 2012 :
Avec une union des gauches à 42.08%, Nicolas Sarkozy est à 27.18% soit à seulement 4 points de sa performance de 2007. Est-ce un effondrement ? Non je ne le crois pas. Est-ce une victoire décisive pour la gauche ? Je ne le crois pas non plus.

Pour deux raisons :

En 2007 la gauche au premier tour est à 36.21% en 2012 elle est à 42.01% Soit 4%de mieux.

En 2007 la droite était à 33.21% en comptant Philippe de Villiers mais sans le FN et le centre qui était à l’époque à 28.41%. Ce score est important parce qu’il est le réservoir à voix essentiellement de la droite.

 

En 2012 le droite est à 27.18% + 1.79% (Dupont Aignan)  soit 28.97% mais le FN et le centre est à
27.03%  soit seulement à 1.38% de 2007. Etr la différence globale n'est que de - 4.44%.
C’est donc le centre qui s’est effondré pas Sarkozy. Ce qu’aucun des commentateurs n’a souligné.

Ce qui veut dire que le réservoir à voix pour NS se situe au centre, avec essentiellement les indécis et au FN.

Ce qui veut dire que la France est culturellement à droite mais risque d’offrir l’ensemble des pouvoirs à sa gauche. Marine le Pen en tapant sans cesse sur Sarkozy fait une analyse tactique d’apparence judicieuse en pensant mieux imposrer ses idées avec une gauche au pouvoir mais stratégiquement et à lon terme c'est stupide.

Bayrou quant à lui,  va contre le courant naturel de son centre qui est plutôt centre droit. En conséquence Nicolas Sarkozy après 3 ans de crise sans précédent ne s’est pas effondré. Il pout encore gagner, les médias occultent cette hypothèse, mais personnellement je pense que si Hollande est élu, il le sera par une courte majorité et la réciproque est vraie.  Ce qui veut dire que la France ne peut être gouvernée au centre et que Bayrou a tort de s’obstiner dans cette idée folle.
Ce qui veut dire que le vote majoritaire écarte le FN d’une représentativité légitime est que cela ne peut perdurer. 
Je ferais un autre commentaire à l’issue du débat Hollande/Sarkozy et ce sera le dernier avant le 6 mai. Bon vote à tous en conscience.   C'est de vous, les abstentionistes que dépend la victoire de l'un ou de l'autre.

 

 



30/04/2012
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 733 autres membres