ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Nos institutions sont atteintes d'encéphalite aiguë: Armée incluse

fonctionnaire.jpg
Simplification administrative

Notre France est touchée par une hydrocéphalie (1) insidieuse  et notre armée a l’apparence d’un corps rachitique surmonté  d’une tête hypertrophiée.

Il faut préciser que l'hydrocéphalie est une pathologie dans laquelle une quantité excessive de liquide céphalorachidien s'accumule dans les ventricules cérébraux.

Nous avons donc en France une quantité non négligeable de grosses têtes dont on se demande si elles ne sont pas remplies d’eau. Cette maladie spécifique des seniors, est d’ailleurs mal connue et parfois mal diagnostiquée.

Il n’est pas inutile de citer quelques exemples : des sous-préfets qui passent préfets sous condition à 6 mois de la retraite, placés en réserve du ministère, il leur est confié des missions  bidons ou des rapports que personne ne lira.

L' article  6 de la loi du 30 octobre 1975 qui ouvre de plein droit le bénéfice du dispositif de l'article 5 à l'officier qui a dépassé dans son grade le niveau d'ancienneté requis pour être promu au grade supérieur, si la demande est formulée dans les trois ans qui suivent la date où il a atteint ce niveau. Cela permet de partir avec une retraite calculé au taux  du grade supérieur. Lieutenant-colonel casse-croûte, général quart de place. 

Le Pécule partiel et la retraite au grade supérieur pour les officiers dans la cadre de l’article 4 est tout autant sujet à question. Qu'on en juge:

« Le pécule d'une part, la possibilité d'une pension de retraite calculée sur la base du grade supérieur, d'autre part, sont deux mesures provisoires destinées à inciter à des départs anticipés. C'est la loi n° 75-1000 du 30 octobre 1975 qui a ouvert, sous certaines conditions, aux officiers, la possibilité d'une retraite anticipée dont la pension est calculée au taux du grade supérieur -pour les lieutenants-colonels - ou à l'échelon maximum de leur grade pour les colonels. »

Des professeurs d’universités a 192 heures par an en équivalent travaux dirigés. Cela signifie qu’il peut avoir des heures de TD et des heures de cours, une heure de cours valant une heure et demie de TD. Cela laisse du temps pour faire autre chose. Ils le font.

Des haut fonctionnaires tel que  le directeur général de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris qui  a un 400 mètres carrés environ, quai de la Tournelle, à deux pas de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Celui de l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts, un 6-pièces de 340 mètres carrés, quai Malaquais. En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/les-privilegies-de-la-republique_791248.html#MSLO2VdIPQR3xKqZ.99

Des contrats ESR pour des officiers qui deviennent tout à coup indispensables, des ESR avec revenu calculé sur le dernier grade, c'est ainsi que l'on retrouve des officiers supérieurs simples opérateurs sur système janus et des sous-officiers qui considèrent le statut ESR comme une fausse-vraie rente de situation non imposable, mais cela est tout aussi vrai dans la gendarmerie, la police, la justice.

Bon, les exemples abondent et après tout, cela ne me dérangerait pas outre mesure si  les largesses de la république  correspondaient à un réel besoin.

En sommes-nous si sûrs ? Sommes-nous si certains que les décorations récompensent ceux qui le méritent. La bleue plus la rouge systématiquement accordées à ceux qui finalement ne font que leur métier est-il légitime ? En matière de décoration il vaut mieux être près du chancelier que sur le terrain. Quand aux charters organisés pour récolter quelques citations, cela n'existe pas bien sûr. Il n'est cependant pas inutile de se poser des questions. 

Ainsi en multipliant les promotions, les rentes de situation, on gonfle artificiellement la tête, au détriment du corps, celui de l’Etat, qui un jour ou l’autre finira par exploser.

Combien d’emplois de complaisance à fin électorale dans les conseils départementaux et régionaux ? La France: avait 5,5 millions de fonctionnaires au 31 décembre 2012, parmi lesquels 135 300  contrats aidés. Au 31 décembre 2012, un Français sur cinq travaillait pour l'État, les collectivités locales ou l'hôpital. la pourcentage est de 24% par rapport à la population active contre 15% en moyenne en Europe. La France est probablement un pays national-bolchevique sous des apparences de démocratie républicaine.   
Bref balayons devant notre porte et réfléchissons, parmi nos élites il doit bien exister quelques têtes bien faites dont le cerveau ne serait pas noyé  dans un liquide encéphalique trop important.  

Roland Pietrini

 

 (1) 

On me signale avec juste raison  l'erreur que j'ai commise. Bien sûr; il faut lire encéphalite aigüe et non pas encéphalique.. (j'ai rectifié) Non seulement elle est aigüe, elle est aussi insidieuse.. Ah! correction automatique quand tu nous tiens.

 



17/10/2014
9 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 532 autres membres