ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Sur fond de crise, la parade du 9 mai à Moscou

Prenant la parole quelques minutes en introduction, le président russe a rappelé :

« C’est l’Armée rouge qui, au terme d’un assaut dévastateur sur Berlin, a mis un point final à la guerre contre l’Allemagne hitlérienne. L’Union soviétique a pris part aux batailles les plus sanglantes. »

Avec plus de 25 millions de morts, la Russie a en effet payé un tribut terrible à la guerre. Puis, sans rancune en apparence envers les absents, le chef du Kremlin a poursuivi :

« Nous sommes reconnaissants aux peuples de Grande-Bretagne, de France et des Etats-Unis pour leur contribution à la victoire. Nous sommes reconnaissants aux antifascistes de divers pays qui ont pris part aux combats dans les rangs de la résistance et de la clandestinité, y compris en Allemagne elle-même. »

En renouant avec un défilé musclé et plus agressif, Poutine veut apparaître comme l'homme de la situation et soigner l'image d'une Russie forte et souveraine. D'ailleurs un certain nombre d'occidentaux ont préféré bouder le défilé  renouant eux aussi avec  le boycott traditionnel de la période de la guerre froide. 

 

Ce traditionnel défilé de la place Rouge du 9 mai  est selon  le ministre de la Défense, Sergueï Choïgou le plus imposant de l'histoire moderne de l'État russe» il  incorporera 50 % d'équipements militaires de plus que l'année dernière, en particulier des systèmes d'artillerie, ainsi que 16 000 soldats. Le char T14/15 Armata sera présent au défilé pour la première fois. 

Le président Hollande, la chancelière Merkel et David Cameron ont décliné l'invitation de V. Poutine et n'y participeront pas.

 

 

http://www.athena-vostok.com/nouveau-char-russe-armata-une-revolution-dans-la-tradition



09/05/2015
22 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 560 autres membres