ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Premier tour des présidentielles mon analyse (suite)

 

 

Les conseilleurs ne sont pas les payeurs, restons modestes.

 

A propos du premier tour (suite)

 

A la lecture des nombreux commentaires, souvent amusants, Ah ! Les éléphants ça trompe… Mais combien évocateurs d’un certain malaise face à un engagement important, je constate que
l’indécision l’emporte. N’ayant aucunement la prétention d’aider,  j’aimerais simplement vous confier, quelle est ma base de réflexion?

 

1 : Un constat, celui d’une crise internationale, structurelle, financière, économique et culturelle. Nous sommes en train de vivre un bouleversement intense qui va toucher nos sociétés au plus profond. Il y aura eu un  avant crise, il y aura un après crise, et cette après sera fondamentalement différent de ce que notre génération aura connu, j’appartiens à la génération du boum d’après guerre (la seconde je précise). Nos enfants et nos petits-enfants vivront dans un monde différent. Probablement plus mouvant, où l’expérience comptera moins que la capacité d’adaptation. Où la concurrence sera consubstantielle à l’existence et au fonctionnement des sociétés !

 

2. La France ne peut régler ces problèmes dans un isolationnisme de circonstances, les candidats qui proposent de fermer les frontières, sont hors jeux.. Devinez lesquels : Ils sont à la droite de la droite et à la gauche de la gauche

 

3. La France est un pays où le mot réforme est tabou. On ne mobilise pas sur le thème des réformes, or celles-ci sont indispensables pour adapter notre société au monde nouveau et à la concurrence. Cependant on peut mobiliser les foules sur le thème de la défense des acquis. Cela s’appelle le malthusianisme au sens large, qui nous a apporté les pires catastrophes.. Ligne Maginot plus internationalisme nous ont offert la défaite et l’humiliation. Tout discours qui offre comme perspective la protection, l’immobilisme en lieu et place de l’action et de l’adaptation nous fera connaitre les même maux, désillusion, recul, déclassement.

 

 

4 : L’Etat si décrié, à qui on fait appel quand tout va mal, et le président de la république à qui on
reproche d’être omni présent, mais auquel on demande de posséder le don d’ubiquité et la pouvoir de résoudre tous les problèmes, ce qui est bien entendu stupide doit d’un coup de baguette magique régler ici les problèmes d’une entreprise qui licencie, là un problème de sécurité, ailleurs, celui des
immigrés, plus loin celui des pécheurs en colère, la liste est sans limite.. Or nos institutions et notre constitution ne sont qu’un cadre d’emploi de l’autorité de l’Etat, on critique sans cesse nos politiques en les caricaturant, mais avouons collectivement notre propension à les mettre sous
pression sans cesse.. Les grèves de la rentrée sont programmées à l’avance, je vous annonce celle de l’éducation nationale en septembre, celle des transports à Noël, comptez sur les syndicats pour jouer le 3° tour,  si Sarkozy est réélu et si Hollande est élu, le gouvernement de gauche fera face aux même problèmes, avec encore plus de force, avec un petit délai je vous l’accorde, mais fera face à un électorat dont la déception sera proportionnelle à  son espoir déçu, car la réalité de la crise rattrapera les gouvernements quels qu’ils soient.

 

5. Alors le direz-vous, plus d’espoir ? A quoi bon voter ? Je vous répondrais que dans la tempête
on ne change pas de capitaine, et dans un avion l’équipage reste au manche dans la tourmente. En tout cas on ne vote pas pour des rêveurs ou des amateurs, aussi sympathiques qu’ils peuvent être.

 

6. Alors, vous allez me dire, que j’encourage à voter Sarkozy ? J’encourage à voter pour celui qui sera
capable de réunir autour de lui un gouvernement allant des socialistes modérés à la droite intelligente, en passant par le centre. A vous de savoir si, et dans l’hypothèse où le second tour se joue entre Hollande et Sarkozy, Lequel sera le moins otage des ses extrêmes ? Lequel, aura le plus d’autorité et de légitimité sur le plan international ? Mon choix pour le premier tour est fait. Mon choix pour le second tour dépendra de la capacité des deux candidats restants à rassembler utile.  

     



13/04/2012
7 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 560 autres membres