ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Rafale au Brésil, c'est foutu...

 

La France n'emportera pas un contrat d'avions de chasse de plusieurs milliards de dollars avec le Brésil, car son offre est trop chère, a estimé samedi 14 décembre le quotidien brésilien Folha de São Paulo.

La Folha affirme que l'offre française de 36 Rafale pour quatre milliards de dollars (2,9 milliards d'euros) sera déclinée en raison du prix, trop élevé.

Le quotidien ne prend pas de pari sur l'identité de celui qui remportera finalement ce contrat très convoité de plus de cinq milliards de dollars. C'est en, fait et la nouvelle est confirmée ce soir le Gripen NG suédois qui a rapporté la mise.

Au premier jour de sa visite d'Etat au Brésil, le président français François Hollande avait rencontré son homologue Dilma Rousseff à Brasilia, affichant sa volonté de conforter le partage de savoir-faire technologiques et saluant l'augmentation du commerce bilatéral entre les deux pays.

C’est donc de nouveau un Flop. Il faut dire que le choix fait en son temps de tous miser sur le Rafale alors que l’on avait avec le Mirage 2000-9  un formidable avion  performant d'un coût raisonnable, qui aurait été parfaitement adapté,  aux moyens des pays émergents. Reste quelques pays du  golfe et l’Inde. pour une dernière chance pour le Rafale. Pourtant, rien ne sera acquis de manière définitive, si on n'accepte pas de céder sur certains points qui achoppent et notamment le coût des missiles associés et le transfert de technologie. 

Si ce n’est la Berezina voilà que ça y ressemble..  Le contrat se montera à 4 milliards de dollars.. pour SAAB.. 

 

Swedish_JAS-39_Gripen_landing.jpg

 

Le biplace  proposé a été dérivé du Gripen6Par rapport au Gripen d’origine, il voit la capacité de ses réservoirs de kérosène augmenter, il est équipé d'nouveau moteur plus puissant, sa charge utile est accrue et son avionique mise à niveau, parmi d’autres améliorations. Le nouvel appareil reçoit la dénomination de Gripen NG (pour Next Generation),  « Gripen E/F » ou encore MS 219,10.

Le Gripen NG est donc  motorisé par le General Electric F414G (en), un développement du turboréacteur américain qui équipe le F/A-18E/F Super Hornet. ce qui est un plus sur le marché international. Le moteur produit environ 20 % de poussée supplémentaire atteignant 98 kN, permettant à l’avion, au prix d’un léger agrandissement des entrées d'air, d’atteindre la supercroisière à Mach 1,1 avec des missiles air-air. Son carburant aviation est du Jet A1 utilisé par l'aviation commerciale, ce qui est un excellent choix pour un pays. Il doit ajouter des additifs pour utiliser le carburant utilisé par l'aviation militaire américaine.



18/12/2013
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 732 autres membres