ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Tunisie.. La peste islamiste fait-elle son oeuvre?

 

 

Mercredi 5 février 2013, Chokri Belaïd, 48 ans, chef du parti des Patriotes démocrates, mouvement d'opposition qui avait rejoint une coalition de partis, le Front populaire, se posant en alternative au pouvoir en place a donc été assassiné touché par deux balles alors qu'il sortait de chez lui. 

Son assassinat démontre à quel point, il est difficile pour des pays dont l’opposition a été étouffée par des dirigeants totalitaires sans scrupules, d’installer un système démocratique où les libertés politiques sont respectées.  Non, la démocratie ne va pas de soi ! . Le régime totalitaire a pour principe de fonctionner sur le mode du parti unique interdisant toute opposition organisée, s’accaparant tous les pouvoirs, tous les leviers de la société et soumettant touts les activités individuelles sous un pouvoir d’Etat  qui cache souvent un pouvoir confiscatoire personnelle.. Or, "Chokri était  justement  un symbole, un opposant agressif contre Ennahda".  Le parti islamiste qui souhaite un Etat islamiste tout en avançant masqué. D’ailleurs : Dans une réaction sur la chaine TV Al Wataniya 1 à propos de l’assassinat de Chokri Belaïd, Rached Ghannouchi président du mouvement Ennahdha a déclaré que son parti est victime de cet assassinat et non coupable. « Il faut chercher à qui profite le crime d’abord. Ennahdha n’a aucun intérêt à ce qu’il y ait des troubles dans le pays, à ce qu’il y ait de la zizanie. Ennahdha appartient à un gouvernement qui veut le développement et l’essor du pays ». Un peu plus tôt, avant son assassinat, Chokri Belaid avait déclaré : « Nous sommes devant une aile d'Ennahdha qui refuse les élections et tient à garder le pouvoir en recourant à la violence qui conduit à l'éclatement des structures de l'Etat pour leur substituer les milices »

Déjà très engagé sous Ben Ali, Chokri Belaid  accusait les islamistes d'organiser les violences pour se maintenir au pouvoir. "Nous sommes devant une aile d'Ennahdha qui refuse les élections et tient à garder le pouvoir en recourant à la violence qui conduit à l'éclatement des structures de l'Etat pour leur substituer les milices" déclarait-il dans les colonnes du journal Temps.

Selon ce journal : « Samedi dernier, un meeting populaire se tenait à la maison de culture du Kef, à l’occasion de la tenue du congrès de la ligue régionale du parti. Le meeting se passait à quelques mètres du local des forces de sécurité. Les invités avaient prononcé tour à tour leur allocution. Chokri Belaïd a longuement pris la parole. A la fin de son discours, des barbus ont investi la salle de réunion. Ils ont eu à faire aux jeunes du parti qui les ont chassés de la maison de culture. Toutefois, les agresseurs ont jeté des pierres et brisé la devanture de la maison de culture. Certains militants ont été blessés »

Les forces de sécurité ne sont intervenues que lorsque tout était terminé. Chokri Belaïd, affirme qu’il avait appelé le ministre de l’Intérieur. Il n’a pas décroché. « L’essentiel est que les travaux du congrès se sont poursuivis jusqu’au lendemain, dimanche. L’attaque avait été perpétrée à la fin du meeting populaire », dit-il.

 

Les assassins de Chokri Belaid, ne sont pas connus, mais à qui profite objectivement le crime ? Sinon aux islamistes extrémistes, qui terrorisent et manipulent, selon des méthodes que l’Europe a connues sous d’autres temps lors de la peste nazie.. Ce combat démocratique est essentiel, la peste islamiste extrémiste, est à notre porte, En Tunisie, en Algérie, au Maroc lorsqu’ils se sentiront assez fort pour s’attaquer à la monarchie, au Mali où nous intervenons. C’est le même combat  n’en doutons pas. Cela nous impose de réussir l’intégration des enfants de nos banlieues sujets à toutes les influences extrêmes. La nécessité de structurer l’Islam modéré de France est impérative. Il faut se souvenir qu’en Tunisie comme ailleurs se sont les musulmans modérés qui souffrent de cet islamisme imbécile. On leur doit, il le faut, c’est une nécessité, sans quoi, c’est sur notre sol qu’un jour le combat se livrera. 

 

 



06/02/2013
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 817 autres membres