ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

A propos de la nomination de Gérard Longuet

Ce qui m’étonne le plus dans certains commentaires lus de ci de là, c’est que l’on puisse s’intéresser au fait qu’un ministre puisse être compétent ou non dans son domaine. A quoi et comment,  devrions-nous mesurer la compétence d’un ministre ? Serait-il raisonnable de demander à un ministre avant qu’il ne soit nommé de connaître tout de son domaine d’emploi ? Il me semble qu’ils sont entourés d’un certain nombre de spécialistes capables de les informer des dossiers en cours, et de les orienter à minima sur les problèmes. Certes il vaudrait mieux que l’heureux détenteur du portefeuille des armées se soit intéressé aux problèmes de défense, et en l’occurrence, il ne me paraît pas inutile de souligner que Gérard Longuet paraît compétent en matière de finances, d’éducation nationale, et prend des positions parfois radicales sur les sujets de sociétés.  Pour avoir cherché vainement une seule intervention de notre nouveau ministre en rapport avec les problèmes de défense, je suis resté sur ma faim, je n’en ai pas trouvé.  Je suis donc rassuré, Gérard Longuet n’a pas été nommé ministre de la défense pour sa compétence en cette matière. L’a-t-il été pour sa compétence dans le domaine international ? Je n’en suis pas non plus si sûr. D’ailleurs l’un de ses amis François Léotard en son temps, avait été aussi nommé ministre de la défense, mais on rapporte qu’il se confiait en privé que ce ministère l’ennuyait. Je suis donc à titre personnel apaisé, Gérard Longuet n’a pas de compétence particulière pour être nommé à la défense. Est-ce un handicap ? Je ne le crois pas, et ce serait injuste de lui faire un procès d’intention, nous le verrons à l’œuvre. Sa nomination est avant tout un geste politique, et une récompense compte tenu de sa fidélité aux choix gouvernementaux notamment en matière de finance et de budget. La lecture de son discours de président du groupe UMP au sénat sur le budget 2010 est à cet égard signifiant.  Simple rappel, diplômé de sciences politiques en 1963 et d’un DESS en 1968, Gérard Longuet termine l’ENA en 1973, devient sous-préfet mais abandonne rapidement la carrière administrative pour passer en politique, à l’UDF (branche parti républicain) puis à l’UMP en 2002. A la fin des années 1980 il participe à l’aventure des rénovateurs de l’UDF avec François Léotard, Charles Millon (qui seront tous deux ministres de la Défense), Michel Noir et Alain Carignon. Gérard Longuet appliquera sans état d’âme la restructuration des Armées en faisant quelques gestes d’adoucissement au profit de sa région, pour le reste, son mandat durera 15 mois, comme pour les autres.. Serrons les voiles matelots ! De nouvelles économies s’annoncent et de nouveau nous entendrons parler de renforcement de l’efficacité au détriment du format. Dans «  Le drapeau noir flotte sur la marmite «  l’une des répliques célèbre est : "Ça change tout un mât, j'aurais jamais pensé..." Souvent comme dans le film, le fameux loup de mer n'est pas celui que l'on croit.. Espérons que Gérard Longuet, se sentira concerné par le sujet défense et ne quittera pas le navire avant qu’il ne coule.

 

 

 



01/03/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 908 autres membres