ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

A propos du départ du CEMA

Le général Georgelin  fût un chef contesté.. Mais ce fût un chef.. . Il a choisi pour l'Afghanistan la voie la plus difficile, celle d'engager des troupes classiques dans ce conflit et il n'a pas cédé à la solution de facilité, celle de projeter des forces spéciales et uniquement. Cette décision, majeure, a eu pour conséquence d'entrainer l'ensemble des forces classiques vers le haut.. Désormais l'état d'esprit qu'on le veuille ou non a changé. Ces troupes qu'un certain nombre méprisaient, ne déçoivent pas..Cette décision qu'il n'a pas prise seul, bien évidemment, est fondatrice d'une nouvelle armée qui devient peu à peu plus opérationnelle,plus ouverte, plus souple et adaptable. Cette décision a fait prendre conscience du décalage de préparation que nous avions, et ce retard est intelligemment comblé, dans le domaine humain, mais aussi sur le plan de l'équipement.. Le prochain CEMA devra continuer cette mutation, tout en ne négligeant pas ce qui à mon sens devrait devenir la priorité des priorités, celle de renforcer notre marine, et de créer un véritable corps amphibie.. Bonne chance et continuons à les aider en parlant vrai..


29/01/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 908 autres membres