ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Appel à la résistance..

L’heure est grave, de nombreux signes montrent la déliquescence de notre outil défense, sous les coups de boutoirs d’un pouvoir comptable inconscient de la crise qui se développe dans nos armées. Mais soyons juste, cela ne date pas d’aujourd’hui, cependant la crise qui a bon dos, est un révélateur d’un laxisme rédhibitoire.. Il y a urgence et colmater les brèches d’un bateau France qui coule inexorablement et qui  demande autre chose que des beaux discours et des mensonges. Au sein même de l’institution certains s’accrochent encore à une neutralité studieuse et parfois lâche.  Si on n'est pas d’accord, on quitte l’institution, et on se la ferme ! C’est ainsi que perdure depuis des générations des méthodes et des procédés d’un autre temps. Le devoir de réserve est un devoir sacré lorsqu’il protège les actions militaires en cours ou passés en protégeant l’Etat souverain.  Mais le devoir de réserve en matière de gestion des hommes et de la défense de leurs intérêts n’a plus lieu d’être, à condition de respecter  le cadre légal.

 

Or ce cadre existe, la commission Permanente de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe a invité les Etats membres du Conseil de l’Europe qui ne l’ont pas encore fait, à accorder, dans des circonstances normales aux membres professionnels des forces armées de tous grades, le droit de créer des associations spécifiques formées pour protéger leurs intérêts professionnels dans le cadre des institutions démocratiques, d’y adhérer et d’y jouer un rôle actif. Il s’agit de la résolution 903 adoptée le 30 juin 1988.

 

Devant l’autisme coupable d’une certaine frange du commandement et leur frilosité, (pas tous, loin de là ) et l’autisme coupable d’un certain nombre de ministres qui ne font que passer, quelle que soit leur appartenance ou leur tendance, (Il y a eu de bons ministres de la défense socialistes, il y a eu de mauvais ministres de la défense de  droite et vis versa),  j’ai décidé de rejoindre  ceux qui estiment qu’il est temps de rendre crédible et utile une association de défense des droits des militaires.

 

Il faut reconnaitre que le système actuel  de défense des doits des militaires, qui confie à la hiérarchie, et à la hiérarchie seule  le soin de défendre les intérêts et les droits des militaires a failli et Louvois a révélé cette évidence.

 

J’appelle les associations d’anciens combattants a faires entendre leur voix avec force et convictions et à se sortir du cadre uniquement traditionnel et patriotique dans lequel ils fonctionnent. Je connais leurs réticences, je connais leurs résistances, je sais leur impuissance.

 

J’appelle les anciens militaires de tous grades et de toutes tendances à communiquer à s’ouvrir, à écrire, à parler, dans le cadre légal, en se servant des moyens nouveaux qui sont à disposition de tous : Blogs, réseaux sociaux.

 

J’appelle Messieurs les députés et sénateurs de droite comme de gauche à cesser d’intellectualiser la défense à coup de livre blanc, en flattant ainsi vos égos de pseudo- stratèges, mais plutôt en écoutant la base plus souvent que vous ne le faites. Mettez en place une commission d’enquêtes sur les réalités de ceux qui « servent » et vous en apprendrez certainement autant qu’auprès de vos experts, dont le petit monde tient sur une page de cahier.

 

C’est ainsi que nous éviterons le développement de tendances populistes ou la récupération d’un certain nombre par des mouvements qui avancent le visage masqué.  

 

Allons remuons-nous ! Il est temps.      



20/10/2012
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 984 autres membres