ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Des nouvelles de notre Marine.

 

 

En cette fin d’année, la marine nationale, dont on ne parle pas suffisamment, a vu ses capacités sérieusement améliorées par la mise en service de nouveaux équipements particulièrement performants.

 

 

 

 

- Avec un retard conséquent, due à une coopération complexe entre pays n’ayant pas forcément les mêmes besoins opérationnels, la Marine nationale a réceptionné le 21 décembre 2012 son 8° Caïman, au standard STEP B qui introduit un système d’autoprotection (Leurres EM et IR) et qui ouvre la voie au domaine de tir de la torpille MU90, dont la livraison est attndu en 2013. Les 7 premiers Caïman, déjà livrés au standard STEP A  (standard de base)  seront progressivement retrofités en tre2014 et 2017.

Le programme NH90 prévoit la livraison par la société NHIndustrie de 27 Caïman Marine d’ici 2021. la flotte des Caïmans Marine sera  mis en œuvre sur les BAN d’Hyères et de Lanvéoc Poulmic et à partir des frégates de (FREMM) et (FDA) pour des missions de lutte au-dessus de la surface, de secours maritime et de contre-terrorisme maritime.

 _____

 

 

- La Marine Nationale a réceptionné sa première FREMM. 

 

 

 

Le programme FREMM est un programme majeur, qui a pour objectif de renouveler la composante frégate de la marine nationale. 11 bâtiments devraient constituer l’ossature de la flotte de surface. Les FREMM seront les premières frégates européennes à mettre en œuvre des missiles de croisière naval.

 

 

___

 

 

-  Le Chevalier Paul et son aîné, le Forbin, sont les plus grandes frégates de la Marine nationale. Elle est la seconde des deux unités françaises du type Horizon.

 

"Construits par le site DCNS de Lorient, les Forbin et Chevalier Paul ont, respectivement, été mis sur cale en janvier 2004 et août 2005, furent lancés en mars 2005 et juillet 2006, puis admis au service actif en octobre 2010 et juin 2011. Ces deux frégates de défense aérienne (FDA), destinées à remplacer les frégates lance-missiles Suffren et Duquesne (désarmées en 2001 et 2007), devaient à l’origine être suivies de deux unités supplémentaires, appelées à succéder aux frégates antiaériennes Cassard et Jean Bart, mises en service en 1988 et 1991. Mais le coût très important du programme (2.7 milliards d’euros pour les Forbin et Chevalier Paul, développements compris selon les chiffres officiels) a obligé la Marine nationale, dans un contexte de restrictions budgétaires, à abandonner en 2005 la construction des troisième et quatrième FDA. Une solution moins onéreuse a finalement été retenue via la réalisation de deux FREDA, version antiaérienne des nouvelles frégates européennes multi-missions (FREMM), dont la tête de série, l’Aquitaine, sera livrée fin 2012. Suivant les 9 nouvelles FREMM françaises, les FREDA devraient être opérationnelles en 2021 et 2022"  Source: http://www.meretmarine.com

 

 

 

 



24/12/2012
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 976 autres membres