ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

DGSE

 

http://www.defense.gouv.fr/dgse

 

Près de 30 ans après sa création par le décret 82-306 du 2 avril 1982, transposé dans les articles D 3126-1 à D 3126-4 du Code de la défense, la DGSE s'inscrit dans la continuité de l'action des services de renseignement extérieurs qui l'ont précédée.

Ainsi, c'est en 1940, alors en exil à Londres, que le général de Gaulle crée le service de renseignement de la France Libre qui deviendra, dès 1942, le Bureau Central de Renseignement et d'Action (BCRA), qui deviendra successivement la Direction Générale des Services Spéciaux (DGSS) puis la Direction Générale des Etudes et Recherches (DGER).

Dans le contexte de guerre froide, le Conseil des ministres du 28 décembre 1945 décide la dissolution de la DGER et son remplacement par le Service de Documentation Extérieure et de Contre-Espionnage (SDECE), placé sous le contrôle direct des services de la Présidence du Conseil. Le colonel Dewavrin (alias « Passy »), ancien chef du BCRA, en prend la direction.

Passé sous tutelle du ministère de la Défense dans les années 60, le SDECE est dissout le 2 avril 1982 et remplacé par la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE). Elle est dirigée par M. le Préfet Erard Corbin de Mangoux, depuis le 9 octobre 2008.

Depuis le décret 2009-1657 paru au Journal Officiel le 24 décembre 2009 (relatif au Conseil de défense et de sécurité nationale), le lieu de décision en matière d'orientation du renseignement se situe au niveau du chef de l'Etat. La DGSE constitue, dans ce contexte, par son implantation et son engagement hors du territoire national, un outil unique au service des autorités de la République ( décret 2009-1657).



05/01/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 998 autres membres