ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Flash: Un otage français tué et deux opérateurs des forces spéciales

 

L'otage français "Denis Allex" a été tué ce matin par ces geôliers, ainsi que deux opérateurs des force spéciales, lors d'une intervention tentée pour l'exfiltrer. La DGSE ne l'avait pas abandonné. Ses conditions de détention étaient très difficiles, ce qui rendait une intervention particulièrement délicate. Le fait de localiser un otage ne suffit pas, il faut réunir toutes les conditions favorables et nécessaires à l'intervention et ce sont des opérations extrêmement complexes à monter qui engagent des moyens extrêmement importants. ce qui montre bien la relativité des économies à faire subir de nouveau au budget de la défense. Le budget de la défense, sert aussi à cela. 

 

 

 

 

Des sources maliennes évoquent l'implication de quatre hélicoptères  à Bulomarer, à 110 km au sud de Mogadiscio, où l'otage était retenu. 

Il parait évident que  la dégradation de la situation a accéléré les processus de libération de l'otage qui était condamné. Opération difficile. 17 terroristes aurait été tué. 

 

Denis Allex, sous-officier de la DGSE était détenu depuis juillet 2009.

 

La perte de deux opérateurs des forces spéciales a été confirmé par le ministère de la défense.

 

On peut déplorer les atermoiements des instances internationales, et le peu de conviction de la France a intervenir au tout début de la crise.  Les rebelles d'AQMI ont reçu cela comme un signal d'impunité et en ont profité pour  étendre leur espace de nuisance et de crimes.. 

 

Il était temps de faire quelque chose. Nous avons une pensée solidaire et attristée pour les familles des 3 français perdus au combat.. 

 

 

(Selon d'autres informations, L'un des opérateurs serait disparu, l'un des pilotes d'un hélico serait un lieutenant..  Denis serait encore détenu par AQMI. nous sommes encore à l'heure des communiqués contradictoires.) 

 

Sur Europe 1, son épouse, cet été,  lui avait lancé ce message. Derrière tout cela se cache aussi des drames personnels Nous pensons très fort à elle et ses enfants..

 

 'Denis c'est moi, c'est ta femme qui te parle. Je passe ce message à la radio en espérant que tu m'entendes là où tu te trouves, quelque part en Somalie', : 'je veux te rassurer, te dire que nous allons tous bien. Les enfants vont bien, ils sont solides, ils travaillent très bien à l'école et sont en parfaite santé. Ils pensent beaucoup à toi', (...) 'Nous t'aimons et tu nous manques énormément alors prends soin de toi Denis, et surtout de ta santé. J'ai confiance en toi, en ton mental et en ta solidité. Tout cela tu nous l'as transmis, j'espère que ce message arrivera jusqu'à toi et t'aidera à tenir, nous sommes tous avec toi, on ne lâchera rien'. La femme de Denis Allex, qui élève seule ses trois enfants depuis trois ans, conclut : 'Il te faut rentrer maintenant, nous attendons tous ton retour, tu nous manques. Nous t'embrassons bien fort, nous t'aimons, je t'aime Denis, je suis avec toi chaque jour qui passe, aie confiance'. 

 



12/01/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 907 autres membres