ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

tropisme des forces spéciales

Si nous y regardons de très près l'armée française tend à se"ramasser" sur quelques pôles::la force de dissuasion nucléaire,l'aviation classique,la "Royale" au format réduit et les forces spéciales. Pour les autres ,certains diront les restes,la figuration,le trompe-l'oeil et la théâtralité des anniversaires carillonnés entrent pour plus de moitié dans la mission de cache-misère de notre force armée. Comment se suffire de forces spéciales sachant que les fantassins et autres personnels militaires ne pourraient leurs apporter une contribution rapide et efficace dans l'instant?Trop de régiments ne disposent même pas de la dotation de base pour tirer 120 cartouches annuelles et d'armes collectives en état de marche satisfaisant y compris sous des tropiques inamicaux. Dans cette situation de sous-entraînement faut-il s'étonner du tropisme positif à l'excès des F.S.exercé sur les meilleurs éléments de toute l'armée? Cette attraction déclenche dans les régiments supposés du deuxième cercle,des tensions dans le personnel,tensions lissées par les promesses intenables des DRH d'opérette.tenus par les ordres des Colonels:gardons les meilleurs leur contrat de cinq ans durant! pour réussir à bonifier ces corps de troupe,se soucie t-on de leur donner les moyens de tenir en état constant d'intérêt pour la mission à laquelle ils sont théoriquement destinés?Faut-il s'étonner si les corps structurés pour les modes de combat les plus probables de l'armée française cherchent à pourvoir leurs rangs par la voie du recrutement direct plus que par celle du puisage dans la masse des troupes "ordinaires"? a trop laisser cet attracteur FS grossir et en puissance se décupler les risques de réduire le format de nos armées va trouver sa justification,justification que certains de nos gouvernants exploiteront pour justifier des économies d'échelle ou de bout de chandelle.. la césure s'installant entre FS et les autres devrait être adoucie par le rehaussement universel des capacités de combats multiformes des troupes qui de traditionnelles tendent à devenir des refuges de personnels plus en recherche de revenus que d'engagement pour la Nation. Se pose donc ,en regard du tropisme des force spéciales, la question de la formation -'équipement des régiments laissés sans arme au pied en attente de l'OPEX les sortant de leur état de "piou-piou" .Les solutions existent:donnons sans barguigner le volume d'effectifs compatibles avec notre ressource économique,donnons une définition claire des fonctions militaires en métropole,en Outre-Mer et pour les OPEX ,donnons des moyens matériels sans cesse adaptés et enfin cessons de fabriquer de l'officier de bureau et d'administration surnuméraire. Enfin ceci fait dans la plus parfaite transparence pour nous citoyens travaillons sans relâche à faire de l'ensemble de l'armée un corps ajusté aux besoins véritables de la République . les forces spéciales sont une nécessité qui ne doit en aucun cas masqué nos déficit de muscles ou la disproportion entre les dires du chef des armées et ses capacités concrètes à; le mettre en oeuvre.

0 appréciations
Hors-ligne
Hélas triste vérité vérifiable trop souvent ...
eracles

0 appréciations
Hors-ligne
Et que dire de la force "Atomique"  A quoi sert elle ? Combien en avons nous face aux super puissances ..Et puis ne serait il pas plus judicieux de transformer cette puissance de l'atome en unité de travail ? Et pourquoi cette arme de destruction massive alors que maintenant il suffit a des malfaisants de mettre un virus ou une autre forme de blocage des systèmes vitaux sans créer de victimes ..Tout du moins sur l'instant . Alors que vous privez d'eau et d'aliments des milliards d'êtres humains qui s'autodétruiront d'eux mêmes ? Et face a ce péril, bien peu d'entre nous sont sensibles a ces points de vue !
eracles
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie condition militaire.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1387 autres membres