ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Grogne chez les Fuscos

Ras le bol chez les Fusiliers  Commandos de l’Air

 

A Istres, où est implantée la base aérienne 125 “Charles Monier”, laquelle abrite notamment des unités des Forces aériennes stratégiques (FAS), un mouvement d’humeur des fusiliers commandos de l’Air de l’Escadron de Protection (EP) 1G-125 démontre s’il en était besoin le ras le bol d’un certain nombre de personnels qui subissent une réduction des effectifs pour des missions inchangés.

Selon plusieurs sources :

« La Brigade Aérienne des Forces de Sécurité et d’Intervention (BAFSI) expérimentait de nouveaux rythmes de travail. Ainsi, il est prévu que la prise de service pour une garde commence à 8h pour se terminer le lendemain à 14 heures “repas pris”, le tout avec des périodes d’activités soutenues, alors qu’auparavant le régime prévoyait 24h de repos pour 24 h de garde. .

Les fuscos ont manifesté leur mécontentement en se portant tous ensembles consultants auprès du service médical pour 80 d’entre eux. Les camarades en poste ont continué cependant  d’assurer la protection du site. (Site nucléaire est-il besoin de le souligner).

Les 80 protestataires n’ont pas refusé de prendre la garde. Mais en agissant ainsi, ils souhaitaient  attirer l’attention de leur hiérarchie. Ils n’auraient pas fait l’objet de sanctions disciplinaires.

Le chef d’état-major des armées (CEMA), l’amiral Edouard Guillaud, avait indiqué aux députés de la commission de la Défense de l’assemblée nationale, lors d’une audition récente que  le moral des armées avait atteint “son seuil d’alerte”.

 

 



05/10/2012
12 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1028 autres membres