ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

ISRAËL : HAMAS HEZBOLLAH, MÊME COMBAT !

Israêl la guerre.JPG
personne ne Peut justifier cela! 

 
 
 
Les guerres surviennent rarement au moment où on les attend, et pourtant, 50 ans après le déclenchement de la guerre du Kippour (du 6 au 25 octobre 1973), samedi, alors que le pays célébrait la fête de Simhat Torah – littéralement « la joie de la Torah » – et Shabbat, mais aussi au moment où des unités étaient en cours de relève sur la frontière sud, le Hamas a défié Israël sur son propre sol, causant, à l’instant où j’écris ces lignes, plus de 700 morts et des milliers de blessés.
 

Le risque est la déstabilisation de l’ensemble de la région. L’Iran, et d’autres pays musulmans, contributeurs de la manne financière qui permet au Hamas de s’armer, ne peuvent être considérés comme totalement étrangers à cette offensive. La déstabilisation du Liban, que nous vivons également, est aussi un élément à surveiller de très près. Le scénario semble avoir été écrit par un Moloch sans tête, dont le but est celui de l’élimination d’Israël et de son peuple.

Les deux organisations terroristes, que tout semble diviser, le Hamas est chiite et le Hezbollah est sunnite, ne peuvent que trouver une conjonction d’intérêts, dont le ciment unique est la haine des juifs sur l’ensemble de la planète.

Le Hamas, l'organisation terroriste, qui dirige la bande de Gaza depuis 2007, possède à la fois une branche politique et une branche militaire, et refuse de reconnaître l'État d'Israël. Ses membres prêtent serment afin de se battre jusqu'à sa destruction. La charte du Hamas appelle clairement à la mort de tous les juifs. Les États-Unis, l'UE, le Royaume-Uni, le Canada, l'Australie, le Japon et Israël reconnaissent tous le Hamas comme une organisation terroriste.

Quant au Hezbollah, son idéologie sur fond de chiisme radical est d’établir une République islamique au Liban, éliminer Israël par la lutte armée, lutter contre l'hégémonie américaine et les forces capitalistes sauvages (selon les manifestes du Hezbollah de 1985 et 2009)

Opération Glaive de fer

Même s’il est un peu tôt pour commenter à chaud un tel événement, il n’en demeure pas moins une réalité, l’effet de surprise a joué en faveur du Hamas, et on ne peut que constater que l’opération dans sa première phase est un succès, puisque pour la première fois des infiltrations coordonnées ont eu lieu sur le territoire d’Israël, permettant une prise d’otage de civils en masse, future monnaie d’échange, parmi lesquels se trouvent des femmes et des enfants, des étrangers aussi. De véritables rafles ont été organisées aux cris de « Allah Akbar », comme si Dieu ne pouvait que bénir des exactions terroristes, faisant fi de toutes les règles internationales.

La déclaration du général de brigade Daniel Hagari, porte-parole de Tsahal (l’armée israélienne), suffit à elle seule pour décrire la gravité de la situation. « Le bilan de l’assaut terroriste contre le pays est de plus de 600 morts israéliens, dont 44 soldats et officiers de Tsahal, et plus de 2.000 blessés, 400 terroristes du Hamas ont été neutralisés par nos forces. Les combats continuent ! »

Du côté israélien, l’opération baptisée « Glaive de fer » est en cours et a reçu pour priorités de rétablir la sécurité au sud d’Israël en éliminant les éléments infiltrés.

Réactions politiques en France

En France, si tous les partis ont condamné les violences (la question se pose pour LFI) et appelé à une désescalade des tensions entre Israël et le Hamas palestinien, ce qui apparait un minimum, la politique de colonisation des territoires palestiniens est décriée par la France Insoumise et divise la gauche. Le parti Républicain, quant à lui, pose la question  du financement accordé à l'autorité palestinienne et Marine Le Pen, présidente du groupe (RN) à l’Assemblée nationale a déclaré  être « plus que jamais aux côtés de la démocratie israélienne ».

La diplomatie de l’éponge mouillée

Quant au chef de l'État, Emmanuel Macron, et sa Première ministre, c’est service minimum. Si le premier sur X, anciennement Twitter, s’est fendu d’un court commentaire en forme de condamnation des « attaques terroristes qui frappent Israël », la Première ministre Élisabeth Borne a ajouté, sans trop se mouiller que « le terrorisme sous toutes ses formes doit être combattu et les civils protégés ».

La diplomatie du cerveau vide et de l’éponge mouillée dans toute sa splendeur ! Il est vrai que l’on a fait savoir que le chef de l’État est en contact direct avec son homologue qui attend très probablement des conseils de sa part pour gérer une telle situation. Nous voilà rassurés.

Nous verrons si ceux, qui dans les banlieues ont applaudi le 12 septembre, applaudiront avec la même joie cette opération si spéciale...

 

Roland Pietrini

 

 

Avertissement

 

Compte tenu des contenus insultants de certains commentaires,  ceux-ci sont suspendus

 

Le modérateur 

 

 

 

Les articles paraissant sur Post Scriptum défense sont diffusés avec un certain délai sur Athéna Défense. Cette formule provisoire est destiné à couvrir un plus large public. Le rythme de diffusion est d'un article par semaine sur des sujets d'actualité ou de fond qui n'engagent que l'auteur.

 

Je tiens particulièrement à défendre la seule richesse que je possède, la liberté de ton et d'expression. Sur Athéna Défense, 1535 articles ont été publié depuis le 5 janvier 2009. 

 

Athéna défense, sauf erreur, est désormais le blog défense et géopolitique, en langue française, le plus ancien. D'autres, plus prestigieux et beaucoup plus visibles ont disparus ou sont en sommeil. Certains sont devenus semi-professionnels, sont payants ou dépendent de la publicité. Le mien est auto-financé. L'appel aux dons étant un échec.

 

Athéna défense aurait dû disparaitre depuis longtemps si je n'avais eu un noyau de fidèles lecteurs.

 

Je lance donc un appel à ceux-ci et à d'autres, ne vous contentez pas de lire sans réagir, relayez, relayez l'information, faites savoir et faites connaître l'existence des blogs. Faites connaître Athena Défense! 

 

 

 

C'est une manière de résister à la doxa ambiante, les temps qui s'annoncent nous réservent le pire. La résilience commence maintenant !

 



09/10/2023
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1185 autres membres