ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Missile de croisière et faiblesse de notre marine.

Missile de croisière et faiblesse de notre marine.

 

L’un des fidèles de ce blog, Gérard Roussel  attire justement l’attention sur l’absence de missiles de croisière sur nos frégates AA de premier rang. La crise syrienne vient fort à propos pour souligner certaines incohérences sur nos choix d’équipements.  En effet, nous avons de moins en moins de navires de premier plan, ne serait-ce pas judicieux de les équiper de manière plus complète ?  L’exemple de nos frégates furtives, excellentes coques par ailleurs mais sous-armés en est  l’illustration.  

 

05-la-fregate-de-defense-aerienne-chevalier-paul-en-levante-c-marine-nationale-christian-cavallo.jpg

 

L'excellent blog Mer et Marine soulève la question de l'armement en missiles de croisière des frégates de défense aérienne Forbin et Chevalier Paul, dans un article du 6 septembre.
          La Marine Française met en ligne actuellement 4 frégates spécalisées dans la défense aérienne : Les deux frégates récentes Forbin et Chevalier Paul, admises au service respectivement en 2009 et 2010 ; ce sont les plus puissantes frégates française qui ont été construites dans le cadre d'une coopération avec la marine italienne. Les deux autres frégates anti-aériennes plus anciennes, lancées dans les années 90, Jean-Bart et Cassard, qui devraient d'ailleurs être remplacées à l'horizon 2020, ne pourraient subir aucune refonte pour embarquer de nouveaux armements.
           La question posée porte donc sur l'absence de missiles de croisière sur les deux plus récente frégates de défense aérienne. La marine nationale s'est lancée dans la construction de frégates dites multimissions (FREMM), dont la tête de série L'Aquitaine, sera admise au service définitivement en fin d'année 2013. A partir de 2014, les premiers missiles de croisière français, (Scalp Naval) seront embarqués sur la seconde FREMM, le Normandie  qui va commencé ses essais au large de Lorient au cours du 4ème trimestre. Le missile de croisière Scalp qui est déjà mis en oeuvre par les avions Rafale, sera installé sur les FREMM actuellement en construction mais également sur les 6 sous-marins d'attaque nucléaire du programme Barracuda destinés à remplacer les 6 sous-marins encore en service de  type Saphir.
        Au moment où tous les regards sont fixés sur la Syrie avec les probables frappes de missiles de croisière américains qui devraient être tirés à partir de bâtiments de l'U S Navy, on se demande pourquoi ce type d'armement n'a pas été embarqué sur les deux frégates française. Selon l'article de Mer et Marine, il est tout à fait possible de remédier à ce problème car à la construction des deux bâtiments, de l'espace avait été prévu pour éventuellement augmenter le nombre des missiles mer/air ASTER. Dans ces conditions, les deux frégates seraient d'une efficacité remarquable à l'instar des destroyers américains , et depourraient mettre en avant non seulement la possibilité de frappes au dela de 1000 kilomètrtes mais aussi  représenteraient un atout diplomatique de premier choix en cas de tension par la menace que représente une possible frappe. On connait depuis une vingtaine d'années l'efficacité des missiles de croisière et on se demande vraiment  pourquoi cet armement n'a pas été prévu sur nos frégates les plus récentes. 
    On peut d'aileurs rapprocher cet oubli   avec  également l'absence de moyens anti-sous-marins reprochée sur les 5 frégates furtives de la série La Fayette. Voilà 5 bâtiments de 1er rang affectées en méditerranée qui ne disposent  d'aucun dispositif pour la lutte contre les  sous-marins et d'aucune arme pour les neutraliser. Des dispositions   d'espace ont été prévues pour une installation futures de ces moyens mais il est fort peu probable, compte tenu de la période de restriction, que ce projet soit réalisé. 
Je me suis permis de vous adresser ces commentaires sur un sujet très d'actualité.

 

G.Roussel



07/09/2013
5 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 882 autres membres