ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Verdict dans l'affaire Mahé

La cour d'assises de Paris (trois magistrats et six jurés la composait) a rendu son verdict dans le procès de quatre anciens militaires français de la force Licorne en Côte d'Ivoire jugés depuis deux semaines pour le meurtre en 2005 de l'Ivoirien Firmin Mahé.

- le colonel Eric Burgaud, qui avait transmis l'ordre de tuer Mahé, est condamné à cinq ans avec sursis,
- l'adjudant-chef Guy Raugel, qui l'a étouffé avec un sac plastique, à quatre ans avec sursis,
- le brigadier-chef Johannes Schnier, qui le maintenait, à un an avec sursis, 
- le brigadier Lianrifou Ben Youssouf, qui conduisait le véhicule blindé où se sont déroulés les faits, a été acquitté. C'est un jugement qui laissera des traces.. c'est aussi la reconnaissance de la responsabilité d'un chef le Colonel Burgaud qui est sanctionné plus que l'exécutant, l'Adjudant chef Raugel.. Le Brigadiet Chef Schnier, complice contraint, prend 1 ans et très logiquement, le conducteur  du VBL est acquitté..  Reste un goût amer, pour le colonel Burgaud notamment,  celui du précédent non lieu prononcé  pour  le général Poncet...  L'histoire jugera.. L'avocate Générale avait  indiqué que pour elle, il s’agissait d’un « meurtre commis de sang-froid par des militaires » qui étaient « là pour protéger les populations ». Elle a souligné la « responsabilité extrêmement lourde de la hiérarchie », tout en rappelant que « le devoir d’un militaire, c’est de refuser d’exécuter un ordre illégal ». 

 

 

 A lire: 

Réaction au compte-rendu d’audience du colonel Méchain.(Par Roland Pietrini . Auteur du Blog Athena défense)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



07/12/2012
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 908 autres membres