ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

A propos de guerre et d’ignorance. L’homme nouveau.

 

T 55 Syrie.jpg

 

Nous sommes en guerre, et personne ne le sait ou plutôt dans un consensus coupable nous faisons en sorte de faire semblant de l’ignorer. Notre intelligence est insultée, notre mémoire est décadente, ils nous mentent depuis si longtemps nos têtes d’œuf à la fois chefs élus, vénérés et vénéneux que coupables et solidaires, nous opinons du chef, en écoutant distraits leurs discours inutiles.  

Depuis la chute du mur de Berlin, symbole du triomphe des démocraties libérales qui devait ouvrir une ère de paix nouvelle, les Etats-Unis vainqueurs du communisme par KO ont imposé  l’âge d’or des marchands et de la finance, auto-promus à la fois  phare de l’humanité et chantre de la démocratie normative d’où  proviennent richesse, liberté et culture.  Nous sommes béats d’admiration et heureux.  Le résultat dépasse les espérances, jamais depuis que l’humanité est née des limbes du péché originel pour les uns  et de l’avènement des religions révélées pour les autres, le progrès n’a autant donné à l’homme, saint Microsoft et saint Google nous tiennent par la queue, nous sommes  dans l’âge d’or, iTunes et Apple store savent où je suis pas encore où je vais ce qui ne saurait tarder. La Grande Démocratie est en marche, Facebook et Twitter sont mon credo, alléluia !  Alléluia !  

Dans sa grande bonté d’importation de la démocratie normative sous l’action originelle de saint Bush papa et fils,  les régimes totalitaires ont été rayé de la carte du monde (Afghanistan, Irak, Libye, l’Arabie Saoudite et les Etats du Golfe sont déjà sortis d’affaires..), encore un effort et les autres sont à l’orée de suivre  la voie de la rédemption et de la justice.   

A la place de ces régimes corrompus, Allah Akbar ! Les adeptes du jihad, phare de l’humanité, l’ont remplacé, imposant après quelques exécutions salutaires et radicales la loi islamique et sa haute valeur morale où la femme a sa place, mais pas le mécréant que je suis. Des Français de pure souche pour la plupart, les rejoignent, afin d’en apprendre les prétextes et d’en importer les lumières ; Alléluia ! Allah Akbar ! (Ça mange pas de pain), on est jamais assez prudent.   

 

Ainsi, j’aurais tendance à rejoindre les ravis du bocal, tel que  Francis Fukuyama célèbre philosophe, économiste et chercheur en sciences politiques américain «  le monochrome de la guerre froide s’est effacé au profit d’un kaléidoscope de cultures redécouvertes et réinventées ». L’Ukraine et la Russie de Poutine en sont des exemples récents, Israël et Gaza, pas sûr, ça compte pas !  Pour faire court, et ne pas tenter de lasser l’éventuel lecteur qui au hasard des systèmes que je dénonce trouverait  mon billet,  je dirais que : « Fukuyama  qui se rattache à la tradition remontant à Platon, selon laquelle l'âme humaine est divisée en trois parties: le noos, correspondant à la tête; thumos, le courage, correspondant au coeur; l'épithumia, le désir, correspondant au ventre. Mais chez le dernier Homme, ne subsisterait selon lui,  que la raison et le désir. La raison du technicien, le désir du consommateur. Bref, « Fukuyama se propose d'utiliser Huxley comme guide afin d'endiguer «la menace la plus significative que pose la biotechnologie contemporaine, celle d'altérer la nature humaine et de nous amener vers une phase post-humaine de l'histoire.» Si vous ne m’avez pas suivi, ce n’est pas grave, alors que certains universitaires se tirlipotent le menton afin d’expliquer à la masse des ignares auxquels j’appartiens que nous sommes les représentants décadents d’hommes à la fois objet et désir d’un système, dans lequel nous ne sommes que simples sujet, consommateurs, consommés et consommant. Bref,  le pied. L’Histoire avec un grand H poursuit son cours.

Depuis la chute du mur de Berlin, de 1991 à 1993 la guerre de Croatie a fait 20000 morts, celle de l’ex Yougoslavie : 100000, de 1991 à 2002 la guerre civile algérienne 150000, de 1991 à 2001 celle de Sierra Leone : 75000, Moldavie  en 1992 : 3500, Bosnie Herzégovine : 103000, Tadjikistan en 1992-1997 : 10000, Tchétchénie en deux fois 1994-1996 et 1999-2000 : 27000 morts, Rwanda 1994 : 800000, Népal 1999- 2006 : 12200, 1998-2000 Erythrée- Ethiopie 150000, Congo deuxième guerre de 1998 à 2003 : 3 900000, Kargil au Pakistan : 4000, Kosovo 1998 : 10000, Côte d’Ivoire de 2002 à 2007 : 1500 et 2010 2011 :  3000, Irak depuis 2003 : 1 million 486000, Gaza 200- 2009 1340 et .. en cours, Libye depuis 2011 en cours….  Ukraine en cours.

 Soit, depuis la chute du mur de Berlin, 5 millions 855 000 morts lors de conflits ou de guerre civile ;  quand je vous disais que nous sommes en guerre et que personne ne le sait…. Continuons !

 Roland Pietrini

 

à lire: http://www.athena-vostok.com/a-propos-de-poutine-etats-unis-et-europe-les-loups-ne-se-mangent-pas-entre-eux

 

decapitation.jpg
C'est ça! 

 

enfants morts.jpg

et cela aussi!

 



03/08/2014
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 590 autres membres