ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

On recadre

Une source gouvernementale, citée par Le Monde, détaille, ministère par ministère, les crédits accordés et les suppressions d'emplois qui se profilent à l'horizon 2013. C'est la Défense qui subit la coupe la plus drastique avec 7 200 postes supprimés. A noter toutefois que cette évolution est d'ores et déjà prévue dans la loi de programmation militaire actuelle qui prévoit une baisse de 55.000 des effectifs militaires entre 2008 et 2015. C'est donc la seule mesure qui sera dans la loi de programmation  appliquée avec  tant d'application..

 

Le flou continue donc et les économies se situeront ailleurs et notamment dans l’équipement, c’est donc une navigation en plein brouillard qui s’annonce, comme je l’annonce depuis un certain temps dans chacun de mes billets concernant la défense. Suit le ministère des Finances, avec une saignée de 2 000 à 2 500 postes. L'Ecologie et le Logement, le ministère de Cécile Duflot, perd 1 300 personnes. Les autres ministères seront amaigris d'un autre millier de postes. Au total, ce sont donc 12 000 emplois qui devraient être supprimés dans ces ministères, jugés non prioritaires.

Jean-Marc Ayrault précise  qu'environ 40.000 postes seront créés sur trois ans dans l'enseignement, la justice et la sécurité

  

Source le Parisien et le Monde





02/08/2012
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 794 autres membres