ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

A propos d'OBAMA

Barack Hussein Obama est né le 4 août 1961 à Honolulu dans l'État d'Hawaï, il sera donc pour encore 4 ans le  44e président des États-Unis d'Amérique. Son élection est un soulagement pour beaucoup de dirigeants européens et pourtant, ce qu’il y a d’étrange, c’est que beaucoup de ce que les Européens détestaient du temps de Bush est toujours en place.

Guantanamo n’a pas fermé ses portes, les transferts clandestins de terroristes présumés se poursuivent, ( le problème de Guantanamo tient aussi  au fait que les gouvernements européens ont refusé de prendre nombre des détenus en charge). L’intervention américaine a entrainé un échec des occidentaux en Afghanistan, et cela ne s’est pas arrangé sous Obama. La crise mondiale qui a trouvé son point de départ aux Etats-Unis  est toujours active et c’est l’Europe qui paye en partie les pots cassés.

 

Cette crise,  se résout aux EU avec des recettes qui pourraient être considérés comme ultralibérale en France. Un Obama français serait assis probablement à droite de la droite  s’il était jugé sur ses choix économiques, et les syndicats seraient dans la rue. La misère est tout aussi importante sous Obama qu’elle ne l’était sous Bush. 

 

Sur le plan international, les Etats-Unis se désengagent et tournent la page d’une politique interventionniste.  Mais l’Europe, il est vrai est en partie responsable de l’enlisement dans certains secteurs de la politique étrangère, par sa faiblesse diplomatique et militaire et sous Obama, l’intérêt des  EU se tourne légitimement vers l’Asie, le désengagement des EU envers l’Europe est flagrant. 

 

Et pourtant, Obama représente une modernité que l’on envie, dans une Europe en crise qui ne sait plus à quel saint se vouer..  Les représentants européens apparaissent à coté de lui tellement plus ringards.

 

Il n’en reste pas moins, qu’un Fils d'un Kényan noir et d'une Américaine blanche du Kansas de souche irlandaise, (premier Afro-Américain ayant accédé à la présidence des États-Unis) est le symbole de cette réussite à l’Américaine qui démontre qu’un Etat qui a supprimé l’apartheid qu’en 1948 ( président Truman ) dans l’armée et qui a adopté les Civil Rights Act et du Voting Rights Act (soutenue par le président Lyndon Johnson) dans les années soixante grâce aux luttes de  Luther King et de  Rosa Parks reste une référence en matière de liberté et de démocratie.

 

Cet enfant de l’Amérique,  sa démarche, son expression, son charisme,  est un espoir au-delà du raisonnable mais on respire, Romney qui a  résidé deux ans et demi en France dans les années 1960, en tant que missionnaire mormon,  nous aurait imposé ses « prières »,  mais surtout une vison d’un monde bipolaire partagé entre un Bien et un Mal à la républicaine, on a vu avec Bush fils, ce que cela pouvait donner, on en paye encore les conséquences. Good Luck Mister président.

 

 

 



07/11/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1016 autres membres