ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

A propos de DGSE et de communication

 

 

Depuis que la  DGSE (Direction générale de la sécurité extérieure), dispose d’un service de communication, il communique, ainsi on apprend que la DGSE possède une  "capacité d'entrave" si on en croit le dictionnaire, entraver veut dire gêner, freiner, contrarier, brider. Moi j’aimais bien le mot action lié au service.. Donc exit le « service action » voilà le « service entrave » ?  Petit rappel : La DGSE comprend les services suivants :

La direction de l’administration ;

La direction des opérations (dont le Service Action (SA) est une composante), chargée des opérations clandestines ;

La direction du renseignement ;

La direction de la stratégie ;

la direction technique, qui recherche et exploite les renseignements d’origine technique, propose et met en œuvre les orientations de la DGSE dans les domaines techniques ( notamment  le réseau d'interception géré par cette direction)

 

le Service Action dispose du CIRP (Centre d'instruction des réservistes parachutistes) regroupant 3 centres d'entraînement :

Le Centre parachutiste d'entraînement spécialisé (CPES), stationné à Cercottes, qui instruit les agents clandestins ;

Le Centre parachutiste d'instruction spécialisée (CPIS), stationné à Perpignan, successeur du Centre d'entraînement à la Guerre Spéciale (CEGS), qui forme les commandos spéciaux ;

Le Centre parachutiste d'entraînement aux opérations maritimes (CPEOM) à Quelern, successeur du Centre d'instruction des nageurs de combat (CINC) d'Aspretto, qui regroupe les nageurs de combat.

Le service dispose en outre, pour le soutien aérien de ses opérations clandestines, d'une unité de l'Armée de l'air appelée Groupe aérien mixte 56 « Vaucluse » (GAM 56). Basé à Évreux, le GAM 56 est doté d’hélicoptères Cougar et d’avions de transport tactiques de type Transall et Twin Otter.

Sous toute réserve bien entendu.. Mais pas de Service Entrave.

 

Nous voilà donc rassuré, la capacité entrave pourrait être, entre autres, celle du service action.. Ce qui me gène dans tout cela c’est cette capacité des communicants à rendre foireux ce qui peut être limpide.. Cela d’ailleurs ne change rien pour les terroristes. Eux ils savent. Faisons donc confiance à un service de communication  qui communique et traduisons pour mieux comprendre:   Décidemment il est de plus en plus difficile d’appeler un chat un chat..

 Il faut rappeler  que Denis Allex, membre de la DGSE est toujours retenu en otage en Somalie depuis le 14 juillet 2009..  Nous sommes solidaires et attentifs de son sort dans les conditions difficiles qui sont les siennes, sans oublier les autres otages français.  Nos concitoyens doivent prendre conscience du  travail indispensable effectué par la DGSE et des sacrifices consentis par les personnels du premier cercle ou de second.. Se taire sur leurs actions est aussi un sacrifice ...

 

 

Il semblerait que , depuis l’arrivée de François Hollande, (selon Jean Guisnel du Point particulièrement bien informé)  )  la DGSE est passée sous l'autorité de Jean-Yves Le Drian, Il parait certain que  la priorité accordée au renseignement sous le précédent quinquennat ne sera pas remise en cause. Érard Corbin de Mangoux est considéré à l'Élysée aussi bien qu'à l'hôtel de Brienne comme tout à fait à sa place pour conduire les trois missions cruciales de l'heure : la libération de Denis Allex, celle des six otages français au Sahel et la préparation de l'"accompagnement" français d'une opération militaire africaine au  Nord-Mali.

 

- La DGSE compte 4 987 personnels, dont 25 % de militaires auxquels s’ ajoutent le millier de membres du service Action, du premier cercle, mais dont les soldes sont versées par les armées. Le budget du service s'est élevé à 550 millions d'euros pour l'année 2012.



15/10/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1019 autres membres