ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

A propos de l'autoflagellation de l'Islam etc..

En réponse à un texte  de Hans De Marie HEUNGOUP : chercheur à la Fondation Paul Ango Ela de géopolitique Afrique centrale (FPAE) au Cameroun, et Président du Cercle de réflexion sur le développement de l’Afrique (CERDA).  Sur l'occident son interventionnisme etc.. que l'on peut lire sur

EGEA: http://www.egeablog.net/dotclear/index.php?post/2011/11/04/Lybie%2C-victoire-tactique%2C-d%C3%A9faite-strat%C3%A9gique&pub=0

 

Oui, on en a un peu ras la casquette, de ces discours masochistes que nous sommes les premiers à tenir,  du genre : Tous pourris, honte à l’occident, l’occident et par conséquent la France.  A bien observer et justement la France à partir de l’étranger, (j’ai un fils qui vit et travaille à Singapour, et moi-même j’ai vécu un certain temps hors de France) on est surpris de cette auto-flagellation excessive.. Les étrangers ( mettons à part ce qui fait l’objet de ce billet)  ont un regard beaucoup plus objectif et mesuré, Sarkosy offre plutôt une image de dynamisme parfois brouillon certes, mais la parole de la France est  encore écoutée, et les prises d’initiatives récentes et plus lointaines d’avant ce président et sous son mandat ont renforcé sensiblement l’image de la France ( paradoxalement, notre non à l’intervention en Irak, apparemment déjà oublié, la Géorgie, la Libye) .. A tout prendre, pour ceux qui développent une haine assez primaire, de notre président actuel, je le rappelle élu au suffrage universel,   je répondrais que je préfère l’image donnée par celle de notre président actuel que celle donnée par  un autre ex-président du FMI, DSK au cas où certain l’aurait déjà oublié. Pardon d’être aussi basique à mon tour, mais on ne peut répondre à la mauvaise foi ambiante que par une mauvaise foi similaire

 

Mais revenons à nos moutons, si je puis dire :  L’occident commettrait ainsi :  « une faute stratégique majeure dans la réalisation de son projet géopolitique en Afrique et dans le monde arabe. » « Faute irréparable d’intervenir militairement sur les sols étrangers ? » Mais que préconisez-vous cher Monsieur HEUNGOUP? Conviendrait-il de se croiser les bras et d’attendre que les situations évoluent jusqu’à leur pourrissement ?  Si notre devoir moral est bien, celui de laisser les peuples faire leur propre choix, il en est un autre, celui de ne pas assister à des génocides déguisés.   Il est des Etats qui n’ont d’Etat que le nom, des monarchies familiales totalitaires,  où le pouvoir corrompu ne peut plier sans disparaître  et qui n’ont d’échappatoire que dans l’élimination rigoureuse des opposants et de leur propre peuple.. Mais où se situe le curseur, entre l’interventionnisme et le statu quo ? Dans tous les cas ne sommes-nous pas condamnés d’avance ?  Nous,  les pays encore considérés, à tort, comme riches,  serions-nous condamnés à n’intervenir que pour enterrer les cadavres et faire  de l’humanitaire ? .. En vérité, et je vous cite cher Monsieur HEUNGOUP « si les populations concernées se réjouissent, et à juste titre, de la défaite des pouvoirs perpétuels, ils fulminent que cela se produise par le biais des armées d’Occident » Je comprends que vous êtes un chercheur et par conséquent que vous contentiez  d’établir des constats, mais éclairez notre lanterne cher  Monsieur  que faudrait-il faire ? ou plutôt ne pas faire ? Et puis, ne pensez-vous que cette Afrique magnifique, riche de culture et de diversité, ne devrait pas prendre en main son avenir, au lieu d’accuser de tous les maux, avec parfois une connotation raciste anti-blanc,  les occidentaux, d’ailleurs, je ne suis pas certain que vous gagnerez au change avec les Chinois.. Il est facile de dénoncer la corruption des pays occidentaux pour cacher ses propres turpitudes.. D’ailleurs depuis que nous avons dénoncé les nôtres et  singulièrement en France, notamment dans le domaine du marché de l’armement, on ne vend plus grand chose, et d’autres vendent à notre place, de quoi s’entretuer allègrement, (EGEA devrait d’ailleurs faire un billet la-dessus), lorsqu’on est seul vertueux, la vertu sert-elle à quelque chose ? .. Mais pardonnez-moi, je continue à vous citer : Si  la démocratie comme un grand rêve n’éclot pas  ce serait parce que ces jeunes sont heurtés pas les images des télévisions occidentales qui mettraient en scène l’humiliation des ex-dirigeants ? : « 50% de jeunes africains qui ont moins de 20 ans aujourd’hui veulent bien la démocratie, mais ils sont heurtés par toutes ces images des télévisions occidentales qui présentent les ex dirigeants d’Afrique humiliés » Je me souviens que dans les pays de l’Est, l’image des télévisions occidentales a plutôt encouragé à secouer le joug.. ( Il est vrai que je n’ai que l’expérience de mes 4 ans passés en RDA et mes 3 ans passés en Pologne avant 1989) Mais qui humilie qui ? Ne serait-ce pas les populations entre elles, les dirigeants entre eux ? Et si en lieu et place de parler sans cesse de l’esclavage, qui soi-dit en passant fût autant l’apanage des peuples autochtones que des occidentaux, de la colonisation, de la toute puissance des pays marchands, du pillage des matières premières, si en lieu et place de prôner la haine, vous faisiez en sorte de construire pas à pas, pied à pied, un monde riche de vos propres valeurs en cessant de rejeter sans cesse la faute sur les autres.. Bref si vous décidiez de servir de modèle en lieu et place de repoussoir et d’assisté.. Quant au développement d’AQMI, ce n’est pas le CNT qui l’a mis en place, alors,  de savoir s’il sortira renforcé ou non de ce basculement politique, il est un peu trop tôt pour le décider. Oui, dans toutes les révolutions il y a des armes qui disparaissent, encore faut-il savoir s’en servir, et pour certaines rassurez-vous, pour les avoir fabriqués nous savons nous en prémunir et en prévoir les obsolescences. Reste mais votre propos est si riche, et ce serait maladroit de vous apporter systématiquement une contradiction :  «  La fin de règne de l'hégémonie occidentale qui conduira le monde, à terme, à une transition chaotique de puissance » C’est une affirmation ? Mais cette fin,  elle a déjà eu lieu cher Monsieur, le pouvoir, chacun le sait bien, se situe bien ailleurs, ni en Europe, ni aux Etats-Unis, mais justement dans l’obscurantisme et dans  ce qui fait que des gens puissent encore construire un système de justice et de  droit autour de sourates que l’on peut interpréter à loisir.. Le Bureau de prédiction islamique de Riyad explique :  Je le cite : « Les sanctions islamiques peuvent paraître sévères pour celui qui les observe superficiellement, mais justes pour celui qui a un regard perspicace, car elles garantissent, avec la permission d’Allah, l’éradication du crime et parce que la raison saine commande, qu’avant d’être épris de pitié pour le criminel, il ne faudrait pas oublier les droits des victimes. Le membre défectueux doit être amputé pour assurer la sauvegarde du reste du corps et on se passe de la partie pour sauver le tout. Tel a la main coupée, tel est lapidé, tel autre est flagellé ; ils s’imaginent que ces peines sont appliquées quotidiennement, comme c’est le cas dans leur propre système judiciaire. Il suffit de relever ici que l’histoire de l’Islam n’a connu que quelques cas de lapidation, appliquée à la suite de l’aveu et à la demande des coupables eux-mêmes afin de les purifier de ce péché ; il en est de même pour les autres sanctions. » Quand je vous disais, que la quintessence de la justice est bien de se pendre soi-même.. Mais où, au grand Dieu où, se situe la vérité ?

 

 



10/11/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 976 autres membres