ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

A propos de notre capacité blindée.. suite.

 Certains commentaires apportent peu d'arguments, sinon pour caricaturer ceux qui osent simplement souligner le fait que notre Armée française soit la seule à brader son poing blindé, alors que toutes les autres nations font la démarche inverse. Non il n'y a pas de nostalgiques de la « trouée de Fulda ». Il y a simplement une réflexion à mener quant à la pertinence de conserver un outil de chars de combat dont l'adaptation aux conflits modernes est loin d'être hors de propos. Le fait de savoir, si le Leclerc est le meilleur char du monde, s'il a été bien ou mal vendu n'est que secondaire.. Cet outil, qui ne saurait être dissocié des autres, parce qu'il ne peut servir que dans un système réseau centré, avec des appuis et une couverture aérienne suffisante, sauf preuve du contraire, est indissociable d'une défense crédible.. D'ailleurs le livre blanc ne condamne pas les chars, loin de là..
Aujourd'hui, on calcule la disponibilité d'un char par rapport au potentiel accordé, actuellement pas plus de 100h par an.. Est-ce suffisant? Pour entraîner des équipages qui ont besoin de maîtriser un outil complexe.. Le char aujourd'hui, n'est pas un joujou blindé avec un canon et des chenilles. Nous sommes bien loin des Sherman et des TD de la division Leclerc, les circonstances étaient hautement différentes, et le combat blindé était proche d'une chevauchée glorieuse, où les pertes étaient « supportables », pour des équipages dont la formation fût celle douloureuse du combat. La maîtrise du SIC et du SIR n'étaient pas les soucis numéro un des équipages de l'époque.. Pour avoir été formé sur AMX 13 et M 47 Patton, pour avoir connu l'arrivée de l'AMX 30 et découvert en toute fin de carrière, le Leclerc 1° génération et l'expérimentation de l'AMX 40, j'ai une toute petite notion de la chose..
La guerre d'Irak a été gagnée sur le terrain ( il ne s'agit pas ici de débattre de son utilité) par des divisons blindés Anglo-américaines, puissantes..Je dirais comme Jacques Trappler: que : » Le jour où il ne restera qu’une centaine de chars on pourra prétendre que c’est trop cher et de toute façon trop peu pour être crédible, alors on se passera de blindés » Vous pouvez lire l'article sur:
http://www.armees.com/Aurions-nous-trop-de-chars-de-combat-pour-decider-de-se-separer-d-un,28659.html
Nous avons moins de chars que l'Allemagne, (cela a toujours été le cas), que la Grande Bretagne qui a projeté une brigade blindée complète lors de la guerre d'Irak, que l'Italie, que l'Espagne, nous sommes à peu près au même niveau que la Hollande.. Ces pays à ce que je sache ne sont pas réputés comme étant particulièrement belliqueux..
Le nombre de chars de combat opérationnels dans le monde est d'environ:106 000 chiffres de 2002.Les États-Unis en possèdent 8%, 15% les autres membres de l'OTAN, 13% la Russie, 8% la Chine, 18% 1'Asie( le Japon en possède environ 500), 22 % le Moyen-orient, et 16 % le reste du monde.
Nous sommes aussi les seuls à nous équiper d'engins à roues, alors que tous les autres continuent à penser que la chenille est supérieure, ce qui nous oblige, d'ailleurs à acquérir en catastrophe des blindés chenillés suédois en Afghanistan, pour passer là où le Vab ne peut progresser. Alors la nostalgie n'est plus ce qu'elle était.. Le temps n'est plus où il était suffisant de déplacer une compagnie de bérets rouges faiblement armés pour ramener le calme dans un pays africain, qui oserait aujourd'hui le prétendre?



16/01/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 995 autres membres