ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Budget défense.... ça coince?

Soyons clair, alors que les budgets de défense sont en moyenne de 11% d’augmentation dans le monde, celui de la France baisse en valeur de 1%, mais 6 milliards de commande sont reportés et étalés, nous verrons lesquelles..

Il n’est pas question de dénoncer l’effort de rigueur nécessaire, mais la défense est le seul domaine où l’Etat récupère une bonne partie, (plus de 60%) des investissements concernés et notamment dans l’industrie de pointe qui profite à l’ensemble de l’économie.. . Bref en serrant la vis à la défense, on met en péril de nombreuses PME, en diminuant les effectifs dans les forces vives, on détruit une certaine cohérence de notre défense, notamment dans le domaine terrestre, en étalant les commandes, ou en supprimant certaines série on en renchérit l’acquisition. On payera donc plus cher ce qui n’est qu’une économie d’apparence.

 

Ce qui n’est pas commandé aujourd’hui, ne le sera pas dans l’avenir, ne nous faisons aucune illusion, et les choix de maintien de certains programmes risquent de maintenir artificiellement, certaines activités industrielles au gré d’intérêts partisans.. Bref le futur livre blanc adaptera le discours aux économies imposées et non au menaces décrites, la France cinquième puissance mondiale dégringole, notre politique étrangère en est déjà à la hauteur, la défense de nos intérêts dans le monde est menacée, certes la défense n’est pas le seul élément de notre compétitivité mais elle y participe activement..

 

Le moral de nos armées est au plus bas, d’efforts nécessaires à efforts consentis, le CEMA l’a avoué récemment, « le moral est au seuil d’alerte » et ce sentiment d’abandon, d’incompréhension, de sacrifice inutile, de recul, est partagé par tous les niveaux de la hiérarchie.. Trop c’est trop.. Seule la dissuasion semble préservée mais à quoi servirait un parapluie nucléaire sans esprit de défense, sans armées capables de remplir la mission essentielle celle de répondre à une menace sur le territoire national, celle de répondre à l’improbable..

 

Soulignons les 62 milliards pour l’éducation nationale.. Belle part de gâteau pour un système qui fabrique à la chaine des  adultes de plus en plus incultes et des enfants de moins en moins instruits.. Il faut donc espérer qu’à la fin de l’école primaire nos enfants entreront en 6° en sachant lire et écrire.. Mais les enseignants ont le cœur à gauche cela est bien connu, la famille socialiste sait récompenser leurs plus fidèles supporters.. Espérons que nos enfants puissent continuer à étudier en paix dans un monde ou la paix est de plus en plus menacée. La France ne sera pas épargnée ni par le terrorisme, ni par un conflit menaçant notre intégrité nationale ou nos intérêts vitaux..  On verra alors si les choix prescrits aujourd’hui étaient les plus judicieux, il y a des remèdes pires que le mal .. A SUIVRE     



29/09/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 983 autres membres