ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Budget et Moral: Cri d'alarme du CEMAT

 

Cri d'alarme du CEMAT  

A lire sur le site Le Mammouth

 
A peine deux mois après un premier passage à l'assemblée, difficile de trouver des éléments d'optimisme dans la nouvelle audition du CEMAT à la commission de défense. Est-ce l'amoncellement de mauvaises nouvelles, ce n'est que 13 jours après l'audition à l'assemblée nationale que le script est enfin disponible sur le site internet. Le document dénote le passage de l'armée de terre en côte d'alerte comme le dénotent les passages qui suivent.L'armée de terre paie le plus dans les reports et annulations de crédits estime le patron de l'armée de terre : "dans ce processus de recherche d’économies de court terme, elle supportera, en 2013, une grande part des efforts du ministère. (...) sur les années 2012 et 2013, l’armée de terre devra contribuer à hauteur d’environ 40 % du total des reports ou annulations en autorisations d’engagement ainsi que des crédits de paiement. Cet effort apparaît encore plus disproportionné pour la seule année 2013, avec une part dans la réduction des engagements estimée à 76 %. Cela s’explique par ses nombreux petits programmes particulièrement propices aux économies de court terme et par le fait que plusieurs programmes majeurs tels Scorpion et le porteur polyvalent terrestre (PPT), n’ayant pas encore été notifiés, pouvaient donc être décalés. Le plan des autorisations d’engagement 2013 devrait ainsi maintenir les seuls investissements prévus les années précédentes et geler toutes les commandes initialement prévues en 2013, pour un montant de 546 millions d’euros".


31/10/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 995 autres membres