ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

CSFM ça coince...

 

 

Conseil supérieur de la fonction militaire

 89ème session  - 17 au 21 juin 201

Avis du Conseil lu au ministre en séance plénière le vendredi 21 juin 2013

 

 

….. intégralité sur Avis du CSFM 89eme session du 17 au 21 juin 2013 

lien pour l'intégarlité des interventions:  http://adefdromil.org/26298

 

 Extrait: 

 

Monsieur le ministre,

 

Arrivé au terme de cet avis, le Conseil est persuadé qu'il relève de la responsabilité du commandement d'informer les forces armées, dans les plus brefs délais, des mesures qui nous ont été annoncées et qui ne manqueront pas de susciter la plus vive réprobation.

 

Par ailleurs, grâce en particulier au groupe de liaison que vous avez bien voulu mettre en place, le Conseil est profondément conscient des difficultés qui sont les vôtres pour faire valoir les intérêts de la communauté militaire dans le cadre du dialogue interministériel, et tout particulièrement face aux exigences du ministère de l'Economie et des Finances.

Aussi, conformément à la règle fondamentale selon laquelle tout chef a le devoir de veiller à l'intérêt de ses subordonnés et dans le respect des valeurs qui sont les nôtres, l’ensemble du Conseil, qui vous renouvelle sa confiance, sollicite d’être reçu par le Président de la République, chef des armées, afin de lui faire part de la colère de la communauté militaire.

 

Monsieur le ministre, vous nous avez écoutés. Nous espérons avoir été entendus.

 

Fin de citation.. 

 

Le Conseil fait ce qu’il peut , les membres ne sauraient être mis en cause, ils ont de plus en plus l’impression que leurs propositions sont condamnés à rester lettre morte. C’est pour cette raison qu’une réflexion sérieuse doit être menée pour la constitution d’une représentation plus indépendante et possédant un réel pouvoir de proposition et de participation,  en amont…

 

« La défense est avant tout, une histoire d’homme, c’est ce qui fait la valeur d’une armée, cette valeur est construite sur la disponibilité, la motivation, le professionnalisme, le courage, le sens du sacrifice, la solidarité de ceux qui en sont la force vive. Pour avoir fréquenté des hommes issus d’armées différentes, pour avoir partagé les risques inhérents à ce métier, pour avoir eu l’honneur de les représenter,   je peux affirmer que ces valeurs leurs (nous) sont communes.  Et ceux qui ont peur de confier la défense des intérêts des hommes à ceux là même qui en sont issus, sous prétexte que cela  nuirait à l’institution, à la discipline et à l’efficacité, ont tort ou sont prisonniers de leur incapacité à comprendre que la hiérarchie seule ne peut plus défendre efficacement, ce qui fait la force de notre institution, les hommes.

 

Il n’est pas utile d’opposer les chefs aux subordonnés, mais un constat s’impose, les chefs sont dépossédés désormais de tout pouvoir réel,  ils n’ont ni les moyens légaux ni les compétences administratives et de gestion, ils sont désormais dessaisis de ce qui faisait leur force, en admettant qu’ils l’aient possédé un jour,  ils sont démunis face à un pouvoir politique de plus en plus jaloux de ses prérogatives, avec leur cohorte de technocrates seuls désormais à détenir le vrai  pouvoir »  

 

liens:

http://www.athena-vostok.com/blog/lire-article-276653-10123727-a_propos_de_defense_et_syndicalisme_.html

http://www.athena-vostok.com/blog/lire-article-276653-9684426-csfm__un_machin__un_truc__un_bidule_.html

 

 



20/07/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 861 autres membres