ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Gérard Longuet .. ministre de la défense, ministre d'Etat.

27/02

Selon toute vraisemblance  Gérard Longuet va devenir ministre de la Défense.. Et Alain Juppé  deviendra monistre des AE.

 

Gérard Longuet: Un article du Monde

26 février 2011

Son nom avait été écrit au feutre par le protocole, signe d’une invitation tardive. La presse l’a interpelé : « Monsieur le ministre ». Gérard Longuet a tourné la tête, piégé mais beau joueur : « Ministre un jour, ministre toujours », a répondu l’ancien ministre de l’industrie d’Edouard Balladur. A Ankara, vendredi 25 février, dans la résidence présidentielle d’Abdullah Gül, Gérard Longuet est le héros du jour, invité impromptu de Nicolas Sarkozy. A 65 ans, le sénateur de la Meuse, président du groupe UMP, tient peut être enfin son rêve : retrouver un maroquin et remplacer Alain Juppé au ministère de la défense si celui-ci devait prendre la place de Michèle Alliot-Marie au quai d’Orsay.

M. Longuet est la coqueluche des médias en panne d’informations, qui le poursuivent. « Je suis venu voir mon ami Erdogan », le premier ministre turc, assure-t-il. Est-il intéressé par le poste de ministre de la défense ? « Je fais un métier formidable depuis longtemps ».

Tellement formidable que M. Longuet avait été fort amer de ne pas entrer au gouvernement en novembre et l’avait fait savoir. Cette fois est peut-être la bonne, à condition que M. Longuet soit jugé inattaquable sur ses activités professionnelles « Il a fait beaucoup d’affaires. Il y a un parfum autour de lui peut être injuste, mais il existe. C’est l’argument qui avait été invoqué pour ne pas le faire entrer au gouvernement en novembre », s’inquiète un proche du président. « Je n’ai jamais entendu dire que Longuet avait des casseroles », assène Franck Louvrier, conseiller en communication de l’Elysée.

Quand tout n’est pas fait, rien n’est fait. Gérard Longuet le sait, tout comme Michèle Alliot-Marie, absente notoire du voyage en Turquie, donnée partante du quai d’Orsay, mais qui s’accroche.
Nicolas Sarkozy a découvert une nouvelle règle, qu’il a si souvent bafouée, ne pas parler de politique intérieure hors de France. Comme à Varsovie, il a refusé à Ankara de réitérer son soutien à MAM. En revanche, il a salué son ministre de l’agriculture, Bruno Le Maire, présent en raison du rôle éminent de l’agriculture dans le G20 que préside la France. L’hommage est tout sauf anodin : M. Le Maire n’est pas là parce qu’il est appelé à remplacer MAM. C’est le ministre de la défense Alain Juppé qui tient la corde, même si le poste, dans une des multiples propositions-ballons d’essai faites par M. Sarkozy, a été proposé à Dominique de Villepin, lors d’une rencontre à l’Elysée jeudi 24.

Arnaud Leparmentier

http://elysee.blog.lemonde.fr/2011/02/26/gerard-longuet-ministre-un-jour-ministre-toujours/

 


27/02/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 908 autres membres