ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Le CdG de retour à Toulon

 

 

Le porte-avions nucléaire Charles–de-Gaulle,  en mission au large de la Libye depuis près de cinq mois au sein de la Task Force 473, va rentrer à son port-base de Toulon à compter du 10 août.

Les 16 avions de combat mis en oeuvre depuis le Charles de Gaulle (10 Rafale F3 et 6 Super Etendard Modernisés), ainsi que l'avion de guet aérien E2C Hawkeye, seront remplacés par des appareils de l'armée de l'Air.

Le Charles-de-Gaulle n'a passé qu'un mois cet hiver à Toulon après une mission de quatre mois dans l'océan Indien et avant son départ sur le théâtre libyen. «Il ne faut pas user les hommes et le matériel. Nous avons besoin d'une relève sur le plan humain or nous ne disposons que d'un seul équipage. Et ce retour revêt aussi une dimension technique. Le porte-avions, qui marche très bien, est en exercice permanent», a dit le ministre de la Défense.

Et oui, mais au fait, ou en est le projet d'un second porte-avion ? dans les oubliettes ? En passant chapeau bas à la marine qui a su maintenir une task force aussi longtemps avec pour le CDG un seul équipage.

Finalement le CDG arrivera à Toulon vendredi 12 août et sera acceuilli par Nicolas Sarkosy.. Une manière de souligner le rôle éminent de la marine, dans le conflit  libyen, A ce propos, il n'est pas évident que le président relaye les propos du ministre des affaires étrangères. En effet, Alain Juppé avait déclaré: "parfois ce sont des officiers généraux qui partent à la retraite, qui sont un peu essoufflés eux-même, plus que la capacité de défense de la France" propos tenu en réaction à la déclaration del'amiral Pierre-François Forissier, qui avait évoqué "un problème de ressources humaines" et la nécessité d'une "régénération organique" des forces militaires françaises.

Une fois de plus les politiques montrent à quel point ils estiment que l'expression d' un point de vue de la part d'un militaire censé connaître les problèmes inhérents à son métier relève de l'indiscipline..Il est vrai que les politiques échappent à la retraite et n'essouflent que ceux qui les écoutent, sans cesse, rabâcher leur propres contradictions.



06/08/2011
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 907 autres membres