ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Secrets de la guerre froide

  

Insigne (photo).jpg

 insigne de la MMFL

 

 

 

Un nouveau blog est désormais sur la toile, son nom : secrets de la guerre froide . Il est comparable à aucun autre et il a de l'ambition.

 

Il est né de la volonté d’un petit nombre de personnes, tous anciens membres de la Mission Militaire Française de Liaison près le haut commandement soviétique en Allemagne.

 

A l’exception de quelques spécialistes, cet organisme aujourd’hui disparu,  ne vous dira sans doute pas grand-chose, sinon pour éveiller quelques fantasmes, mêlant renseignement militaire,  diplomatie  et espionnage. La réalité est tout autre, mais elle est déjà peu ordinaire.  Cet organisme, dont le sigle est MMFL, est resté  unique par son caractère interarmées et par les missions derrière le rideau de fer qui furent les siennes, elle  fut liée intimement  à cet espace- temps de la guerre froide qui ne fut pas si froide que cela et que l’on pensait enfouie à jamais dans les  poubelles de l’histoire.

 

Pourtant, de nos jours il n’est pas un commentateur  qui ne l’évoque  pour expliquer le déséquilibre du monde d’aujourd’hui en oubliant, que pendant cette période, les guerres de décolonisation, les guerres d’affrontement entre les deux grandes puissances, les guerres par délégation en quelques sortes, Viêt-Nam, Afghanistan, ou les crises majeures, telles que Cuba, Prague, Budapest et la Pologne ont créé les conditions des crises récentes ou actuelles, celles, pour ne citer que celles-là,  de l’ex-Yougoslavie, de Géorgie, d’Ukraine, de la Crimée ou du Donbass...

 

Il ne faut pas oublier non plus l’arc de crise du Levant, l’Afrique et le terrorisme qui sont aussi, en partie, la conséquence de l’aveuglement d’une seule nation qui veut économiquement et militairement régenter le monde,  mais qui se heurte désormais au retour de la Russie et à l’émergence d’une Asie aux intérêts divergents, des pays tels que la Chine, l’Inde, le Pakistan et les deux Corées.

 

L’Europe,  centre stratégique de la guerre froide et lieu maudit des affrontements des deux guerres mondiales, reste la grande perdante qui n’a toujours pas de réelle existence sur la scène internationale. Elle est aussi née de la volonté de deux hommes, de Gaulle et Adenauer,  qui souhaitaient éradiquer  les conditions de nouveaux conflits en Europe. Qu'en avons-nous fait?

 

Aujourd’hui, on mesure  le danger d’avoir délégué à une seule puissance la responsabilité ultime de sa sécurité et celui de la réglementation des échanges, de la finance et des normes.

 

Pourtant chacun savait qu'il n’est jamais bon qu’une seule puissance en assume seule le leadership.

 

Certains penseront que nous sommes bien loin de la simple annonce d’un nouveau blog, je ne le pense pas, nous sommes très justement dans le sujet.

 

Secrets de la guerre froide est le site  de la  MMFL,  la seule mission militaire qui a effectué pendant plus de 40 ans, sans aucune interruption, 24 heures sur 24 et  365 jours par an, des missions de renseignement en territoire hostile sur les forces soviétiques et est-allemandes en RDA et qui fut au centre de toutes les crises et des tensions internationales en Europe et qui a contribué par sa connaissance des forces à maintenir la paix.

 

Lever le voile sur les Missions Militaires  de Potsdam,  dont la MMFL fut le fer de lance français avec ses homologues BRIXMIS la mission britannique et USMLM la mission américaine, procède  d’une nécessité désormais pédagogique.

  

L’expérience acquise au cours de ces années est restée longtemps ignorée, il est temps aujourd’hui de lever une partie de ce voile, car  « les leçons de l'expérience sont inutiles qu’aux sots ».

 

Il était nécessaire aussi de s'inscrire dans le devoir de mémoire, et de participer  à la communication de cette expérience unique, dans le respect de nos anciens, de nos blessés et de nos disparus.

 

Nous avons la volonté de contribuer à la réflexion historique et géopolitique sur la guerre froide afin de permettre aux chercheurs et/ou universitaires d'accéder à un certain nombre de documents ou  de témoignages inédits et nous avons aussi le désir légitime de demander que l’on nous réserve une place de reconnaissance au sein de la Nation.

 

« La Russie n'a jamais perdu la guerre froide ... parce que la guerre froide  n'est pas finie... » Cette citation de Vladimir Poutine, plus que jamais  est à méditer. Elle est  le début d'un discours qui n'a pas encore de fin...

 

Roland Pietrini

 

Athena Defense

 

et

 

Administrateur du blog « secrets de la guerre froide »

 

 

Lien: secrets de la guerre froide  Vous y trouverez dès ce jour des témoignages, des articles et des illustrations. Bon surf...  



12/06/2018
22 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 877 autres membres