ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Mali: Prise d'otages en Algérie

Origine DNA : Agence de presse algérienne :

 

Les autorités algériennes ne négocieront pas avec les terroristes qui ont attaqué mercredi matin une base pétrolière dans la région de Tiguentourine à In-Amenas (W. Illizi), à 1500 km au sud d'Alger, et tiennent en otages un nombre de ressortissants étrangers, a affirmé le ministre de l'intérieur et des collectivités locales, M. Daho Ould Kablia. Le groupe qui se revendique d'AQMI détient 41 otages étrangers.


 

 

Intervenant à la télévision nationale, le ministre a précisé que les autorités algériennes « ne répondront pas aux revendications des terroristes et refusent toute négociation ».

Pour l'heure, les ravisseurs n'ont pas formulé de revendications mais selon Russia Tiday le groupe menace de tuer les otages dans le cas où la France poursuit ses opérations militaires contre les groupes islamistes au Mali.

Cent cinquante employés algériens de la société française CIS Catering (hôtellerie, logistique) sont toujours retenus sur le site gazier, a indiqué à l’AFP mercredi son PDG, Régis Arnoux.

 « J'ai 150 employés algériens qui sont laissés en liberté sur la base contrairement aux otages étrangers qui sont eux bloqués dans un coin et ne peuvent pas bouger, mais ils (les employés algériens, ndlr) n'ont pas le droit de quitter la base », a précisé M. Arnoux, confirmant des informations parues sur le site internet du Journal du Dimanche.

Le groupe terroriste qui a investi la base vers 5h30 du matin détient 41 otages dont des Américains, des Norvégiens, des Britanniques et des Japonais.

Les assaillants qui se sont scindés en plusieurs groupes menacent de faire exploser le site en cas d’un assaut des forces spéciales algériennes.

Selon nos informations, les membres du groupe, puissamment armé, se sont introduits à l'intérieur de la base pétrolière à bord de bus du transport du personnel. 

 

 

François Hollande a indiqué qu'il n'y avait pas de certitude concernant la présence de ressortissants français parmi les 41 "Occidentaux" retenus en otages par des terroristes dans un site pétrolier en Algérie. 

A l'instant où je parle, une prise d'otages a lieu en Algérie sur un site pétrolier, avec un nombre de personnes retenues dont nous ne pouvons pas encore connaître l'exactitude. De même pour les ressortissants français qui pourraient être concernées.

François Hollande



16/01/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 907 autres membres