ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Piège au Levant

Capture couverture définitive du 8 avril 2019.JPG

 

 

http://www.editionspierredetaillac.com/nos-ouvrages/periodes-historiques/xxisupesup-siecle/piege-au-levant

 

Ecrire un livre n’est pas un exploit en soi, bien d’autres que moi se sont lancés dans l’aventure, je n’en éprouve rien d’autre que la satisfaction d’être arrivé au bout d’un chemin. Mais cette aventure peut se transformer en terrible déception si au bout de ce  chemin, en l’instant même où vous vous êtes résolus à mettre le mot fin, vous ne mesurez pas à quel point le début d’un long processus de déception commence.

 

 

Trouvez un éditeur pour un roman si vous n’avez pas de réseau, revient à monter l’Everest en claquette ou pécher une crevette bio dans le Gange.

 

Bien sûr, vous pouvez jouer la carte de l’autoédition et faire plaisir à votre cercle d’amis qui feront semblant de vous lire, vous pouvez aussi tenter l’édition électronique sur Amazon ou ailleurs, vous pouvez aussi vous abstenir d’écrire, mais rien ne remplacera la satisfaction de tenir dans ses mains un bouquin sur lequel est inscrit en page de couverture un titre qui vous parle.

 

 

Alors recevoir un beau jour un coup de fil d’un éditeur connu et reconnu pour la qualité de ses ouvrages, qui vous dit que votre manuscrit est digne d’intérêt et qu’il aimerait vous publier vous soulage, surtout lorsque vous avez attendu si longtemps que vous aviez presque fini par vous résigner. Je remercie au passage Eric Denécé du CF2R qui avait lu mon manuscrit, qui en avait apprécié le style et le sens, pour ses encouragements constants à persévérer.

 

C’est alors que vient la période de la navette entre l’éditeur, son équipe et vous-même, qui vous replonge à nouveau dans votre histoire et qui vous pousse à améliorer certains passages et en corriger le texte. C’est une étape indispensable que l’auteur est bien incapable d’effectuer seul. Les questions posées vous permettent de préciser votre pensée et aussi de la conforter, en quelque sorte vous redevenez un lecteur parmi d’autres.  

C’est le signe que vous n’êtes plus seul et c’est bien là l’essentiel, c’est un véritable échange constructif, ce temps savoureux est celui du partage avec d’autres de la réalité de votre aventure.

 

Car si l’écriture est un long moment de solitude et d’introspection, celui du « faire connaitre » repose sur la nécessité inverse de s’exposer. Ce conflit entre le narcissisme et l’altruisme, entre l’écoute de soi et la communication et l’ouverture vers les autres peut être mal jugé surtout si les autres vous définissent, non pas en raison de ce que vous êtes, mais en raison de ce que vous devriez être à leurs yeux.

 

 

Vaste sujet, me direz-vous, et un peu barbant pour ceux qui pensent que le plus simple pour exprimer ces opinions est de ne rien dire, ce qui offre l’avantage de ne jamais être contesté.

 

Mais après cette longue introduction à laquelle je tenais, il est temps de revenir sur l’unique raison de cet article, vous donner l’envie de lire « Piège au levant »

 

J’ai écrit ce livre pour plusieurs raisons.

 

 

Je ne trouvais pas dans la littérature, à l’exception de quelques productions de spécialistes, des ouvrages accessibles au plus grand nombre pour décrire la lutte contre le terrorisme djihadiste vu et ressenti par nos combattants de l’ombre.

 

Je ressentais l’urgence de décrire une situation de danger sur nos pays européens, avec la prise en compte d’une menace NBC, qui me parait sous-estimée.

 

 

Je recherchais un livre d’action décrivant la situation de cet Orient compliqué, dans lequel un conflit majeur était en cours, sans que l’on prenne en compte les différents points de vue des belligérants. On ne fait pas une guerre en ignorant son adversaire.

 

Je recherchais une histoire avec un personnage presque ordinaire, qui puisse nous faire entrer là ou personne n’entre, dans le secret des prises de décision et de la conduite d’une opération clandestine.

 

Je souhaitais trouver un livre qui révèle la réalité du vécu d’un homme pris dans un piège et qui se trouve confronté à une situation qui lui échappe.

 

 

Je souhaitais trouver un livre qui parle vrai et qui ose tenir un langage de vérité sur ce monde, le nôtre, qui peu à peu disparait et se meurt sans connaitre celui qui se substituera à lui.

 

Ces livres je ne les ai pas trouvés.  

 

Alors, j’ai écrit ce qui me manquait pour le partager avec vous, sans prétention mais avec conviction, car vous y vivrez un affrontement sans merci entre deux logiques de terreur qui ne pourront jamais se réconcilier.

 

Ce livre arrive avec deux ans de retard mais le présent qu’il décrit risque d’être notre futur.  

 

Alors, bonne lecture.

 

 

 

Roland Pietrini

 

 

 

 



26/04/2019
23 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1029 autres membres