ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Un Maire aurait tenu des propos insultants envers des soldats morts pour la France

Source : Le Courrier Picard   SYLVAIN DUQUENNE

 

La cérémonie du 11 novembre en a choqué plus d'un dans le village de Jussy, dans le canton de Saint-Simon (Aisne), à une dizaine de kilomètres de Ham (est de la Somme). Selon des témoins présents, que nous avons contactés, le maire, Richard Trépant (UMP), aurait refusé la minute de silence qui était proposée en mémoire des sept soldats français tués au Mali cette année. « Je refuse de me recueillir pour ces mercenaires », aurait-il alors déclaré. L'incident ne s'est pas arrêté au dérapage sur les soldats français tués au Mali. Selon plusieurs sources, le maire aurait ensuite traité de « cons », sans distinction, les gradés de la Première Guerre mondiale. En conclusion, selon l'élu axonais, il faudrait « arrêter les commémorations ».

Les déclarations de Richard Trépant à l'occasion de cette cérémonie ont été différemment appréciées par les participants. « Ce n'était ni le lieu, ni le moment et surtout ce n'est pas digne d'un élu de la République », explique l'un des témoins, qui a préféré garder l'anonymat. Le président de la section locale des anciens combattants et soldats de France (UNC), Daniel Carpentier, était à l'origine de cette demande de recueillement pour tous les soldats. Il est, lui, très réservé : « Je ne peux rien vous dire sur ce qui s'est passé, explique-t-il, contacté par téléphone. Les propos, ça ne se rapporte pas. » De son côté, Richard Trépant n'a pas donné suite à nos sollicitations.

 

Si ces faits sont avérés, il conviendrait de porter plainte pour insulte envers des soldats morts pour la France.. Que fait le préfet ?... 



13/11/2013
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 882 autres membres