ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Un rafale perdu en mer

Un Rafale Marine de la flottille 12Fs’est écrasé en mer en début d’après-midi, au large de
l’Espagne au cours d’un entraînement au combat aérien avec un F/A-18 de l’US Navy, de  l’USS Eisenhower. Le pilote s’est éjecté et a été recueilli par un Pedro du porte-avions américain, qu’il a
d’abord rejoint, avant de pouvoir réintégrer son navire d’origine.



C’est la première fois que la marine perd un de ses Rafale à l’entraînement. Mais c’est le quatrième de perdu. En 2011, l’un c’était perdu en mer d’Arabie lors d’un vol opérationnel, les deux autres lors d’un vol d’essais de la DGA, l’un des pilotes en est mort.

 

Les recherches puis la récupération des épavesfut longue et difficile. L'avion qui avait coulé au large du Pakistan, n'a jamais pu être récupéré par la marine. Il faut comprendre que les missions d’entrainement sont indispensables et sont parfois plus dangereuses que les missions de guerre. En l’occurrence, ce dernier rafale a été perdu lors d’une mission dogfight (combat aérien rapproché). Mais les faits sont là, en moins d'un an.  Un Mirage 2000C a été abimé en collision.   Un Mirage 2000D de Djibouti s'est crashé lors d'un entrainement au combat aérien avec un F15  saoudien en janvier 2012.

 

 

Pour mémoire : 10 Rafale Marine (M01 à M10) sont en cours de modernisation par Dassault et le SIAE. Les livraisons s'étaleront de 2014 à 2017.  L’effectif  était de 21 en ligne, la cible sauf révision nouvelle est de 58, à peine de quoi équiper deux flotilles pour le CDG.



 



02/07/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 907 autres membres