ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

Leonarda: Entre manipulation et désinformation... Réactualisé

images-insolites-L-11.jpg

La fin justifie-t-elle toujours les moyens? Il est vrai qu'on y comprend plus grand-chose..

 

 

Je sens la colère monter, la colère de simples citoyens se sentant manipulés par l'émotion  collective feinte ou sincère de la part des ayatollas de la bien-pensance. Ainsi, une jeune Rom Kosovare, à moins qu'elle soit italienne? membre d'une "famille" soutenue et aidée depuis 4 ans par des associations dont les buts humanitaires respectables au demeurant, servent parfois à leur insu, des objectifs moins transparents, est désormais sous les feux de l'actualité, jusqu'à faire l'objet d'interviews sur place,  au Kosovo .  Certains s'en emparent pour en faire un symbole, avec la complicité de la plupart des médias. 

 

Revenons aux faits: le 9 octobre,  Lorsque Leonarda, prénom à consonance plus italienne que Kosovar, monte dans le bus pour une visite scolaire avec d'autres élèves, elle a passé la nuit chez une amie..La police des frontières qui a expulsé la veille le père,  fait irruption dans le centre d'accueil qui héberge la mère et ses cinq frères et soeurs. Le père Resat Dibrani par ailleurs connu pour son irascibilité et sa violence traficateur de voitures plus ou moins d'occasion et lié avec des albanais bon chic bon genre, est déjà au Kosovo depuis la veille, par avion, au frais de la République. (1)

 

Or la Police des frontières en mission légale pour exécuter une décision de justice, que personne aujourd'hui ne remet en cause, est soumis au fait que l'expulsion ne peut avoir lieu qu'après regroupement de la famille.. Il faut donc retrouver Léonarda. L'ancien maire de Louviers "où est hébergée la famille, se propose de l'appeler sur son portable, avec l'approbation du responsable du Comité de soutien aux demandeurs d'asile et sans-papier de Pontarlier, Gérard Guinot." Ce militant qui se réclame de RESF, avec laquelle il entretient des relations exécrables selon un autre militant Jean-Jacques Bois, s'est fait une raison et désormais, après que tous les recours furent épuisés et que la préfecture de Doubs a enterriné son obligation de quitter le territoire au motif qu'elle présentait "d'insuffisantes perspectives d'intégration sociale et économique", décide de coopérer. 

La suite on la connaît, la jeune fille est "arrêtée " dans les conditions que l'on sait, réunie à sa famille qui est renvoyée au Kosovo.. 

 

C'est donc sur fond de rififi entre membres d'une association d'aide aux sans-papiers. De  guerre ouverte entre les deux gauches gouvernants notre belle France: celle qui se réclame de la vraie gauche, ouverte, ( grande ouverte) tolérante sauf pour ceux qui ne sont pas de leur bord, humaniste, intelligente, cultivée, la gôche quoi, et l'autre gauche, plus réaliste mais pas moins inefficace, chacun de ses pas étant entravé  par le boulet de ses contradictions. Ces deux gauches sur fond de défaite historique aux prochaines municipales et devant la montée inéluctable du Bas du Front National, se tirent à boulets rouges. les uns ayant pensé que Valls sert les intérêts du Front National, les autres pensant que cette gôche de la gauche la sert tout autant.  

 

Dans l'attente, Léonarda cette gamine de 15 ans objet d'un combat qui la dépasse et dont elle ressortira broyée, mais qui s'en soucie tant l'aveuglement est de mise, joue la star sur fond de pseudo révolte lycéenne orchestrée par les troskistes toujours aussi efficaces et agissant sous les yeux d'une nombre infime de professeurs, qui jouent eux, dans la cours des grands au mépris de la jeunesse. Selon l'adage bien connu "si on est pas de gauche à 20 ans c'est qu'on pas de coeur si on l'est encore à 40 ans c'est qu'on a pas de cerveau".

 

Cette affaire pue la désinformation et la manipulation. Elle ne sert aucun démocrate, le Front National, malgré les peaux de bananes que l'on ne manquera pas de mettre sur sa route, en sortira renforcé. 

 

C'est un mauvais service rendu à la République. C'est un exemple de plus, s'il en fallait un, de la déliquescence de notre société qui ne réagit plus que par sa propension à l'émotivité instantanée souvent conséquence de faits plus ou moins établis.

 

(1) sans compter le faux certificat de mariage, les mensonges du père et de la famille sur le lieu de naissance des enfants, les violences conjugales? Bref un coktail qui ferait condamner fermement tout citoyen "normal" Monsieur le Président! 



18/10/2013
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 733 autres membres