ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

A propos d'un second porte-avions

We should share aircraft carrier, say French

Britain and France are set to share an aircraft carrier as part of plans for far closer integration between the two navies, the head of France’s fleet has said in an interview with The Daily Telegraph.

La France et la Grande-Bretagne pourraient partager un porte-avions dans le cadre des projets visant à une intégration plus étroite entre les 2 marines, a déclaré vendredi le chef d’état-major de la marine nationale.

L’amiral Pierre-Francois Forissier  a aussi souligné "les manques de la flotte britannique désormais diminuée, laissant entendre que la campagne libyenne aurait été « plus efficace » s’il y avait eu un 2è porte-avions en Méditerranée. Actuellement, il n’y a que le Charles de Gaulle. Ses avions embarqués sont responsables de plus d’un quart de toutes les attaques, mais il devra bientôt rentrer au port pour une période d’entretien"

« Si la Grande-Bretagne avait eu un porte-avions sur le théâtre libyen, cela aurait été un soutien pour la RAF parce qu’elle aurait eu besoin de moins d’heures de vol, et ses avions auraient été plus efficaces, » a déclaré l’amiral.

« Lorsqu’on n’a qu’un seul porte-avions, cela signifie qu’on n’a pas une disponibilité permanente à cause des problèmes de maintenance et, bien sûr, cela serait mieux d’avoir 2 porte-avions. »

. L’amiral Forissier précise : « Si nous avions le budget nécessaire, cela serait utile d’avoir chacun un porte-avions national, et d’avoir un porte-avions supplémentaire — pas aussi couteux et pour l’entraînement — pour une utilisation par les marines française et britannique. »

« Cela serait utile d’avoir un porte-avions en Europe pour former les pilotes. Sinon, nous aurions besoin d’avoir 2 porte-avions dans nos 2 pays, et je ne pense pas que cela soit faisable économiquement. »

Les appareils britanniques pourraient décoller à l’avenir de porte-avions français, a déclaré l’amiral. « Lorsque vous conduisez une attaque, c’est la nationalité de l’avion qui est importante. On peut donc imaginer que, à l’avenir, on puisse avoir des avions britanniques volant pour une mission britannique, depuis une base française. »

Sans porte-avions disponible pour la Royal Navy avant au moins une décennie, la marine nationale sera un partenaire important pour aider à former les marins britanniques.

Commentaire:

La Marine française est  la seule à pouvoir mettre en oeuvre un porte-avions "nucléaire de surcroit" en Europe. Cette capacité est fortement diminuée par le fait qu'il n'a pas de sister ship.

Si nous décidions de ne pas construire de second PA alors il faudra se résoudre à accepter une coopération avec les britanniques, qui devraient pour le moins démontrer leur capacité à jouer collectif en achetant des rafales marine pour leur premier PA et en partageant le second comme plateforme d'entrainement et de réserve. L'Europe possèderait ainsi  3 PA sous commandement franco-britanniques.

On peut toujours rêver.

 



05/06/2011
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 908 autres membres