ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

A propos d'un sondage...

"Si l'on devait réduire les dépenses publiques, dans quel secteur devrait-on les baisser ?" C'est la question posée par l'institut de sondage Ifop pour le compte de la Fondation de l'innovation politique (proche de l'UMP) et la réponse ne va pas faire plaisir à la Défense : 45 % des personnes interrogées répondent "la défense, l'armée" - et c'est la réponse qui arrive largement en tête devant les aides versées aux chômeurs (25%), la prime pour l'emploi (21%), l'environnement et l'écologie (13%). On peut consulter l'ensemble des réponses sur le site de l'Ifop.

Extrait du Blog de Jean Domique Merchet: Secret Defense

Sondage sans intérêt pour un résultat connu d'avance à la hauteur de la méconnaissance des français en matière de géopolitique et de défense. A la question préférez vous voir un enfant mourir de faim ? Un sdf mourir de froid ? Un retraité perdre sa dignité faute de moyens, plutôt que de construire un autre porte-avions, la réponse est évidemment : Pas de porte-avions, moins de rafale, plus d'interventions extérieures.. Faisons des économies sur le budget de la défense et tendons la main à tous ceux qui en ont besoin.. Idée généreuse.. Le problème est que cela ne marche pas ainsi : En 1992 le Budget de la défense, s'élevait à 194,548 milliards de francs (29,65 milliards d'euros), avec une moyenne de 3,7 % du PIB durant la période 1985-1990. Aujourd'hui nous sommes à moins de 2%. Le Budget de l'éducation nationale pour la même période représentait une moyenne de 3, 98% du PIB. En 2010, il sera de 60,8 milliards d'euros. Il augmente de 1,56 % par rapport à 2009. Nos enfants sont-ils mieux instruits ? L'éducation nationale a une fonction éminente, et mon propos n'est pas d'opposer un ministère contre un autre, mais celui de dire qu'en économisant sur l'un, l'autre ne sera pas forcément mieux efficient. Lors de l'époque de l'inflation a deux chiffres, la France pouvait à la fois s'offrir une défense pléthorique et une éducation nationale qui l'était tout autant, c'est donc que le problème se situe ailleurs..
Pourtant l'investissement en matière de défense a pour conséquence immédiate de soutenir l'économie, en terme de recherche fondamentale, d'emploi, de maintien d'un tissu de PME souvent de haute technologie, dont les bénéfices sont universels. Bref restons comme oliv the barbarian,  (pseudo d'un contributeur au blog) la tête près du béret, et allons dans son sens, certains ont manié la dérision avec talent, transformons l'armée en corps de pompiers.. C'est à mourir de rire.. Les enseignants en ramasseurs de pomme de terre pendant leur vacance d'été, les flics en nounous, et transformons notre société en immense hôpital, et asile d'aliénés, alors on doublera la surface des restos du cœur.. En attendant l'heure de mourir dans un assistanat lénifiant, les yeux rivés sur les feux de l'amour, alors que dans la rue les femmes en burkas manifesteront pour recouvrer la simple liberté d'être elle-même..



31/01/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1029 autres membres