ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

A propos de la guerre...

 

 

A l’orée des vacances, je ne m’aventurerais pas  réfléchir sur la manière de rédiger tel ou tel sujet digne de la préparation à  l’EdG, ce qui est pour le moins très éloigné de mes préoccupations et de mes capacités,  mais d’apporter une modeste pierre à la réflexion sur un sujet passionnant :  Ainsi : il y aurait des guerres justes, mais pas d'armées justes.

Cela mérite de relire l’ensemble de la citation de Malraux.. « Une guerre peut être juste quand elle sert une cause noble. Les armées ne sont animées d'aucune justice parce qu'elles sont des instruments qui préexistent aux causes. Il y a des guerres justes, il n'y a pas d'armées justes »

 

C’est curieux, mais relue en son intégralité, j’ai l’impression que l’affirmation est nuancée tout en étant contestable. Ah ! Si nous savions sans risque de se tromper qui détient la cause noble ? Chacun des belligérants n’a t-il pas la certitude de servir une noble cause? Quant aux armées puisqu’elles préexistent aux causes elles seraient donc  des instruments d’injustice ? Ce qui donne à penser que des armées injustes servent des guerres justes ? Mais où sont les hommes dans tout cela ? Et si nous allions faire un tour du coté de Machiavel qui nous affirme que :  Une guerre est juste quand elle est nécessaire…  Autre sujet non ? Ainsi une guerre nécessaire peut servir tout autant une guerre juste qu’une guerre injuste.  Et puisque je suis en forme, je vous livre un second thème de réflexion avec Spinoza : Quelquefois, il arrive qu'une nation conserve la paix à la faveur seulement de l'apathie des sujets, menés comme du bétail et inaptes à s'assimiler quelque rôle que ce soit sinon celui d'esclave. Cependant, un pays de ce genre devrait plutôt porter le nom de désert, que de nation! Alors qu’en Syrie en Libye et ailleurs, des populations se soulèvent pour secouer le joug du totalitarisme, sommes-nous sûrs que la  cause est réellement juste ? Que l’obscurantisme n’en sortira pas plus renforcé ?   La réflexion est savoureuse…  En Libye notre intervention sert-elle une cause juste ? Si oui,  je laisse le soin de compléter la citation. Allez un petit effort encore avant la plage avec  Mao Tsé-toung : « On ne peut abolir la guerre que par la guerre. Pour qu'il n'y ait plus de fusils, il faut prendre le fusil.  Ce qui revient à résoudre l’énigme de la poule et de l’œuf…

Je laisse le dernier mot à Simone Weil « Toute violence est mauvaise, mais non pour cela condamnable : la non-violence n’est bonne que si elle est efficace »  Il est temps d’aller sur la plage faire des petits pâtés de sable.

N'oublions jamais, les instruments des guerres sont les hommes et eux payent le prix du sang.

 



13/07/2011
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1029 autres membres