ATHENA-DEFENSE

ATHENA-DEFENSE

A propos de la mort de Schoendoerffer

Parler de Schoendoerffer, à quoi bon ? A quoi bon rajouter un commentaire ? Que pourrais-je dire de plus et de différent ? Puis, je me suis dit qu’après tout, j’ai eu envie comme lui de raconter des histoires, des histoires d’homme. Lui, s'engage, effectue un stage au Fort d'Ivry et part en Indochine en 1952. Il est envoyé d'abord au Cambodge, devient caporal-chef et cameraman. Il filme les opérations militaires. Il est témoin mais forcément acteur, Il est fait prisonnier à l'issue de la bataille de Diên Biên Phu, il survivra à l'épreuve d'une captivité d’une dureté inimaginable. Il aurait pu en rester là, écrire un bouquin et exploiter son avantage. Il a choisit une autre voie, celui d’être un témoin.. Il s’exprime avec sa caméra et ses livres, mais au-delà, il est du même sang, du même bois que ceux qu’il décrit et raconte, de la 317° section au Crabe Tambour, il rejoint les autres, les Pouget que j’ai connu et les autres que j’ai aimé. Au-delà du sang, de la guerre, des horreurs, des injustices, des torturés et des bourreaux, il y a ce qui m’importe au-delà de tout, les hommes.. Et les hommes avec leur générosité, leurs lâchetés, leurs peurs, leurs cauchemars, ces hommes ne se révèlent que dans des circonstances exceptionnelles que seules les guerres et le risque génèrent. Alors faut-il aimer la guerre ? Je ne le crois pas.. La guerre est une saleté, mais faut-il condamner les hommes qui ont vécu la guerre ? Je ne le crois pas.. Au contraire, il faut respecter leurs blessures, les comprendre et excuser leur fascination pour la mort.. Schoendorffer plaçait sa caméra comme une arme d’appui. Il la plaçait là où elle se devait d’être.. Je sais maintenant pourquoi je méprise les décorés de l’incompétence, les planqués et ceux qui obtiennent les récompenses en jouant de leurs relations. Les seules récompenses qui vaillent sont celles qui vont de soi par l’exemple de sa propre vie et de son action au cours de la vie. Celles qui s’obtiennent par le seul mérite d’appartenir au système et de s’y conforter ne sont que le reflet de la petitesse des êtres qui s’en réjouissent. Tu n’en étais pas .. Adieu donc Pierre.. Adieu

 



18/03/2012

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 980 autres membres